08/01/2009

La vie est belle

Aujourd'hui est jour de redécouverte culinaire, à la fois dans mon assiette, sur un blog et la découverte des recettes de cuisine échappées d'un camp.


EXTERIEUR JOUR

Ce matin, je déposais mon vélo, mes doubles paires de gants, mon bonnet, ma parka de ski et posais mes trop grosses boots d'hiver sur le sol gelé du bourg, avec la ferme intention de repartir sur l'engin avec une paire de bottes soldée.
Avant, Après. Ce fût chose faite.
Jour de marché.
Au sortir de chez le médecin, un irrésistible besoin de vitamines fraîches, "allez hop, j vous mets 2 kilos de clémentines! c'est 3 euros !" , "euh, oui mais moi je suis à vélo ... 'voyez" et je brandis casque/panier/moonboots à la main !

Tant pis, tant mieux, je cède à la tentation et la nécessité de vitamine D du matin. Puis j' enchaine sur une botte de carottes avec ses fanes, un brocoli joli, courgettes, poireaux ... puis magasin bio pour les oeufs, les endives ( en souvenir des fameux "chicons" belges de la semaine dernière ) ... et quelques graines à faire germer, "mélange Vitalité".
De l'énergie en barre, le tout pour quinze euros, mazette !
Vitalité dans le sac vitalité dans les cuisses. Je trace la route. J 'endure froideur sourire au coeur. La vie est belle.

INTERIEUR CUISINE

La magie de la cuisine, un art du palais, plaisir des odeurs vapeurs ...composition artistique de couleurs, d'odeurs, de saveurs.

1-Cuire les éléments comme des petites pépites: les carottes, entières, juste grattées avec une petite chevelure de trois brins de fanes coupés, comme si elles sortaient de terre.

2-Décrochez quelques arbustes de Brocoli, présentez-les à la fillette comme les maisons de ses amis de la forêt.
Au repas du soir, elle engloutira toutes les branches de la maison de Coco lapin ! Hin, hin !

Bonheur dans ton assiette, bonheur dans ton coeur !

EXTERIEUR BLOG

Deuxième service: sur le net !
En farfouillant un peu dans les blogs que je commence tout juste à connaître ... et voici un tout nouveau concept de blogduo culinaire Mais qu'est ce qu'elles mijotent ? ou la formule cuisine à quatre mains... je me suis de suite ralliée à la cause, parce que c'est drôle et que c'est aujourd'hui que j'en ai envie.


Quel univers créatif tout de même, cette blogosphère ...

INTERIEUR RADIO: Les recettes de Minna/Terezin 1944

Enfin, comme presque tous les soirs, nous finissons le souper à l'écoute de Kathleen Evin sur France inter, "l' Humeur Vagabonde" de ce soir est consacré à un livre de recettes de cuisine très particulier puisqu'il fût rédigé en camp de concentration par Minna, avec pour seule cap de dignité humaine ses souvenirs de préparations culinaires.


Un livre de recettes écrit à la main, couvert de papier kraft et tenu par une simple ficelle, voilà ce que reçoit Anny Stern dans les années 1970 à New York. À l’intérieur, des photos, des poèmes et un carnet où Minna, sa mère, a griffonné, pendant sa déportation dans le camp de Terezín, ses meilleures recettes de cuisine... Minna est morte de faim en 1944 à Terezín. David Stern, son petit-fils chéri, raconte dans ce film la destinée familiale et la transmission de ces recettes, partagées pour nourrir l’âme autant que la chair. ( source site Musée d' art et d'histoire du judaïsme)

Un film documentaire « Les recettes de Minna/Terezin 1944 » projeté le 18 janvier au Musée d'Art et d'Histoire du Judaisme ( bande annonce) accompagne la sortie du livre "Les carnets de Minna".

Un sujet déconcertant car peu commun ... très touchant, qui rappelle que le "manger" au-delà du vital est un lien social fondamental à toute humanité.

Bueno appetito !

6 commentaires:

electromenagere a dit…

J'avais déjà entendu parler des carnets de Minna, très touchante histoire...

mamzellescarlett a dit…

Cette histoire est tout à fait incroyable. Recevoir un carnet de recettes d'une grand mère qui était en camp de concentration ! quel beau pied de nez à la terreur et à l'horreur. Imaginer au delà de la frustration du camp de concentration, des saveurs, des arômes, le plaisir culinaire c'est super émouvant.

petite cocotte ... a dit…

bonjour, merci pour cette petite pub pour notre tout nouveau blog, nous sommes très sensibles à ce coup de pouce!
Pour les carnets de Minna, j'ai également suivi l'émission d'Inter que j'ai trouvé très intéressante ! je vois qu'on est sur la même longueur d'onde !

Laure K. ( del sol ) a dit…

@electro
sidérant... tellement d'espoirs dans ces notes, j'irais bien voir ce doc

@mamzelle scarlett
pareil !

@petitecocotte
pas de quoi, il tombe à pic votre site !
mêmes ondes porteuse alors ...

petite cocotte ... a dit…

Je viens de terminer "les carnets de Minna", c' est très émouvant .
Toujours le même credo :"Rêver pour survivre" . C' est un très beau livre . Je dois le rendre à la bibliothèque ...

petite cocotte ... a dit…

C' était frannso, la petite cocotte . George Sand est 'cuillère en bois' maintenant . Les lecteurs avaient du mal à nous distinguer .
C' est George qui a laissél le message précédent .