04/02/2009

"On n' écrit pas sur le bonheur"



Vidéo; durée 4', 2002



Première écriture de montage.

D'abord une invitation entre amis dans un terrain neutre, les thèmes du lien et de l'espace vital.

Objets surprises qui relient.
Exercices d'appréhension sur le geste, nos déplacements dans l' espace, le corps qui se meut.
Imitations.

Lâcher prise.

Abandon partiel puis total de l'objectif fixé parce que nous sommes encerclé par la clairière aux 3 arbres morts.
Le jeu, comme des enfants.
Filmé, photographier, inverser les rôles ...

Journée suspendue, un souvenir de paix, avec les mots de Marguerite Duras.
"Alors, comme d'habitude, on n' a pas écrit là-dessus.
On n' écrit pas sur le bonheur"


Une époque où l' on croyait encore que le communisme sauverait les âmes. Il y a avait néanmoins de l' espoir.


L'échappée Belle avec
Stéphane-galienni
Cécile
Nils
melody

6 commentaires:

Electroménagère a dit…

Citation très intéressante, ça me donne envie de me longer dans du Duras tiens !

mamzellescarlett a dit…

On n'écrit pas sur le bonheur, alors on filme ?

laure k a dit…

@electromenagère
s'allonger dans de beaux draps aussi ?

@mamzellescarlett
Touché ! tu es bien la première à le saisir !

J.Earthwood a dit…

On n’écrit pas sur le bonheur... On le crée en le filmant, sans doute, en l’écrivant, en... en le faisant... ce foutu bonheur que nous pensons, tout d’abord, existant là à notre disposition, et nous apprenons, souvent à nos dépens, que nous devons nous le construire patiemment, inlassablement...
Ecrire, c’est construire aussi, non ?!... Ecrire le bonheur jusqu’à sa construction...
A suivre...

Pierre a dit…

Si on écrit pas sur le bonheur, on le vit.
Je t'embrasse et personne devant son poste ce soir... Ou alors devant un bon dvd, c'est le bonheur!

laure k a dit…

@ J Earthwood
il est question de "construction" ... je ne sais plus trop comment on pose les premières pierres

@ pierre, pierre ( deux coups)
où en es-tu de tes fondations, toi ?