20/07/2009

Aphorisme d' Hiver en été

Souvent dans les chaleurs de l'été, je philosophe avec mélancolie


et dès le froid revenu, je peux enfin en rire ...

"Ce que je sais à soixante, je le savais aussi bien à vingt. Quarante ans d'un long, d'un superflu travail de vérification..."


Cioran et autres histoires drôles

8 commentaires:

helenablue a dit…

Moi aussi je m'y adonne !!

Amitiés
Héléna

Laure K. ( del sol ) a dit…

@helenablue
à Cioran ?
à la mélancolie?
ou aux histoires drôles ?

Arthémisia a dit…

Nous avons des lectures communes!....
Travail de....vitrification....

Laure K. ( del sol ) a dit…

ça remonte déjà à loin, en fait ... l' été me semble propice au grand ménage intèrieur, oui ... parquet compris !

laurence a dit…

Vitrification ... les raboteurs de parquet ...Brooklin museum...j'ai cru que je n'y arriverai jamais tant l'angoisse était grande...et puis le Elisabeth A Sackler Center for Feminist Art m' a au début fait sourire et puis repenser à l'éducation de la jeune fille américaine...

J.Earthwood a dit…

Cioran m'a déjà "inspiré"... Je lui ai trouvé (prétentieusement) des contradictions mais comme celles-ci sont mon principal constituant...

helenablue a dit…

Aux trois ma chère, aux trois!!
Comme J.Eartwood, je ne suis pas ennemie de la contradiction, au contraire !

Kiss
Hélèna

laure K a dit…

@laurence
"De l' inconvénient des parquets à vitrifier", jeunes demoiselles !", disait le guide ?

@J.E.
nonobostant, quoique bien vu, mais après tout oui, non ... bof !

@Héléna
Et moi qui pensais que tu étais d' une simplicité vitrifiante !

@Athémisia
merci pour le bon mot du jour...
Bon, je sors.