01/07/2009

Grandir ?

Ce que nous laisse Pina Bausch à Nils et à moi ce sont ces phrases courtes en réponses à des questions et des images très précises.

Vidéo réalisée en mai, Passage III, du projet "Alice aux pays des modernes":



Sortir de sa bulle, s' éveiller, jouer encore, lucidité, devoir sortir, s' habiller en princesse, se mettre un nez de cochon, poser les choses sûres, poser les chaussures à talons, être droit dans ses talons, la boîte de Pandore, trimbaler son vécu

13 commentaires:

LN a dit…

...trimbaler son vécu, arriver à "bulle"-pourpoint, la porte est fermée, une fois de plus elle ne s'ouvrira pas...avoir une idée fixe et s'étonner de ne pas avancer...

laure K a dit…

@LN
ce sont déjà des réponses ... le "bouger fixe" !

laurence a dit…

Pourquoi le nez de cochon?

Laure K. ( del sol ) a dit…

@laurence
c'est l' idée de Nils, pas la mienne, il faut croire que le monde extèrieur lui inspire de drôle de figures, pas humaines en tout cas,
après on peut y lire ce qu' on veut ... bon, c'est une femme qui le porte, c'est vrai !

laurence a dit…

En fait j'aime bien y revenir ...donc c'est réussi...

Laure K. ( del sol ) a dit…

&laurence
j' en suis très heureuse !

LN a dit…

suis d'accord avec Laurence, l'ai regardé déjà trois fois...c'est franchement spécial, j'aime...

Laure K. ( del sol ) a dit…

@LN
:-)
je ferais suivre les compliments ... merci

LN a dit…

je vais quand même détailler ce que je ressens...mon commentaire précèdent est un peu léger...:-)
1ère partie je la vois en mer, dans la mer...le fond sonore plus les bulles, on y est vraiment...ça a quelquechose d'apaisant de la voir là...le tout donne un coté très enveloppant...on se réveille tout doucement avec elle.
Et puis la voilà sur sa chaise bleue, sans vraiment toucher le sol...rebondissante, très aérienne, on a une sensation de légèreté, ...le montage la transforme en enfant joueuse...les bulles...les sourires qui vous viennent...
Deuxième partie , la femme qu'est cette sirène...là, plus d'eau, plus d'air mais la terre...notre sirène se transforme en terrienne...ses red shoes, sa ceinture, ses gestes bien ordonnés et doux...
Les choses se gâtent...les chaussures trop grandes, le nez de cochon...on oubli la femme que l'on a cru apercevoir...qui est elle vraiment ?
J'aime les fonds sonores choisis, j'aime le montage vidéo...
j'aime la douceur, la sensualité qui se dégage de cette vidéo avec quand même pourtant différents instants qui suggèrent un peu d'angoisse...et qui vous laisse sur votre fin...sur votre faim, d'en savoir un peu plus...

des bises Laure

Laure K. ( del sol ) a dit…

@LN
et bien merci pour ce commentaire nourri de tes ressentis, c'est la première réalisation de l' ami et
j' aime aussi l' idée que beaucoup d' autres images restent à venir... c'est très encourageant !

A bientôt,

LAURE

helenablue a dit…

Etrangement parlant, vais y revenir ...
Spécial, sensible, onirique et réaliste, je sais pas encore vraiment dire ...
j'aime beaucoup les bulles au début, les chaussures trop grandes et le nez de cochon, la valise lourde, et cette musique, elle me fait penser à Juliette des esprits, je sais pas pourquoi.


Bises Laure,
Hélèna

Pierre a dit…

Un coté Alice en effet, ça commence poétique et ludique à la fois et puis la boite s'ouvre, puis une autre et la "tout s'enchaine", on bascule dans l'absurde, en apparence bien sûr. Puisque peut-être ce qui se passe ensuite nous parle de l'absurdité du monde extérieur, de la nécessité de s'y conformer à des codes, démesurés, jusqu'au grotesque, et d'y emmener un fardeau bien trop lourd sur lequel on s'était endormi, pour ne pas contaminer son sommeil. Finalement on était bien dans sa bulle, avec une insouciance toute enfantine.
Très jolie petite vidéo danse, court métrage, qu'importe le nom qu'on lui donne, en tout cas petit film tout plein de fraicheur et à la bande son nickel. Ça fait du bien.
J'avais bien aimé le précédent que je connaissais déjà.
Vivement le prochain...
Bonnes vacances, bises et à bientôt.

Laure K. ( del sol ) a dit…

@Pierre
A bientôt en bord de mer ... je t' embrasse fort.