01/01/2010

Deux mille dix signes et plus ...

Il y a là la peinture
Des oiseaux, l'envergure
Qui luttent contre le vent
Il y a là les bordures
Les distances, ton allure
Quand tu marches juste devant

Il y a là les fissures
Fermées les serrures
Comme envolés les cerfs-volants
Il y a là la littérature
Le manque d'élan, l'inertie, le mouvement

Parfois on regarde les choses Telles qu'elles sont
En se demandant pourquoi
Parfois, on les regarde Telles qu'elles pourraient être
En se disant pourquoi pas

Il y a lalala
Si l'on prenait le temps
Si l'on prenait le temps
Il y a là la littérature
Le manque d'élan, l' inertie, le mouvement

Parfois on regarde les choses
Telles qu'elles sont
En se demandant pourquoi
Parfois, on les regarde
Telles qu'elles pourraient être
En se disant pourquoi pas

Il y a là les mystères,
Le silence sous la mer
Qui luttent contre l'temps
Il y là les bordures
Les distances, ton allure
Quand tu marches juste devant

Il y a là les murmures
Un soupir, l'aventure
Comme emmêlés les cerfs-volants
Il y a là la littérature
Le manque d'élan l' inertie le mouvement

Parfois on regarde les choses Telles qu'elles sont En se demandant pourquoi
Parfois, on les regarde Telles qu'elles pourraient être En se disant pourquoi pas

Parfois on regarde les choses Telles qu'elles sont
En se demandant pourquoi
Parfois, on les regarde Telles qu'elles pourraient être
En se disant pourquoi pas

2 commentaires:

Titillement a dit…

J"ai reconnu. C'est cette chanson chanté par Vanessa Paradis que l'un des membres de Louise Attaque a écrite. Cette fille a vraiment trop de chance d'avoir tout les bons chansonniers qui lui ecrivent des chansons!

Laure K. ( del sol ) a dit…

@Titillement
Merci de ton passage, j'ai retrouvé ma connexion il y a peu de temps ...