25/02/2010

BERLIN 4# cinéma


Berlinale Festival film




(affiche non def)

Vu un seul film, Djinns, qui se veut un film de genre mais beaucoup plus subtil que le genre dans lequel il est censé s'inscrire:

" Le sud de l'Algérie, en 1960. Une section de paras français tente de retrouver un avion disparu dans le désert. Largués dans une gigantesque zone militaire secrète, les soldats découvrent l'épave de l'avion.
A l'intérieur, pas un survivant, mais une malette estampillée "secret-défense".
Prise d'assaut par des soldats ennemis, la troupe trouve refuge dans un étrange village.
Là, une guerre plus mystérieuse va se livrer : celle des hommes contre les Djinns, des créatures maléfiques et invisibles, capables de faire resurgir nos peurs les plus intimes."


Un film éminemment politique, en plein conflit avec l'Algérie qui demande au gouvernement français de reconnaitre ses crimes de guerre.
C'est étrange de voir ce film en Allemagne, les rôles s'inversent et ce ne sont plus les voix des nazis, mais celles des français qui ressurgissent comme une terreur.

A l'heure où les allemands ont effectué un sacré devoir de mémoire, je mesure l' étendue du travail qui n' a pas été fait en France et qui, sans aucun doute, est le terreau de bien des malaises de ce pays en quête d' identité souverainne.

Oui, c'était marquant de voir ce film à Berlin et on était super fier d'eux, parce que réussir à faire un premier film c'est gravir un Annapurna artistique ...

Hugues et Sandra Martin - les réalisateurs français de Djinns-


Schnaps and Beer and schnaps and beer and ...

4 commentaires:

Pierre a dit…

Bonjour l'état...
Français bien sûr !!
Bises

laure a dit…

@ Pierre
un état proche de là-haut, plutôt !
:-)
bize pierre

Pierre a dit…

L'Haut !!
Aïe ?
Ohh...
XXX

Sousou a dit…

La réponse à l'abstention est dans l'article : Aujourd'hui on ne vote plus pour... On vote contre....

Alors, finalement, on s'abstient contre tous.