19/03/2010

Bientôt dedans ...



Découvrez Neige : de la danse contemporaine à Maubeuge sur Culturebox !

"Neige"à Brugges, mis en scène par Michèle-Anne de Mey, un dispositif scènique avant toute chose, une envie d'invoquer les élèments ... puis y jeter des corps entiers, j'ai envie de dire, et regarder les précipités ...

Si on en restait aux jeux d'enfants, le pas qui trace, la course, les corps à terre inscrivant des courbes, peut être reprocherait-on un spectacle trop lisse, sans contrepoint.
Si on évoquait assez immédiatement la mort figé, l' état congelé des corps mourants ...
j' ai pensé à cette description du Colonel Chabert, survivant parmi des corps, une vision de guerre apocalyptique, une saison en enfer.

Je ne peux plus ressentir ça. Je comprends la noirceur dans la blancheur, le sentiment de dégradation, mais je ne peux plus entrer là-dedans. Il y a sans doute un âge pour tout.

"Etre capable de laisser les évènements suivre leur cours: peut être n'est-ce en définitif possible qu'après avoir acquis une certaine expèrience de la vie (...) car il demeure important de rester attentif aux choses.
On peut intervenir, mais il faut s'en occuper, en prendre soin, leur apporter de l'amour et de l'énergie. Et si ça ne vient pas, il y a certainement une raison à cela."


Rosas - Anne Teresa de Keersmaeker (chorégraphe)

3 commentaires:

Arthémisia a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=eKiujDWRBAM

Soyeux sortilège....

laurence a dit…

petite pensée vers Bruges ce soir...

Laure K. ( del sol ) a dit…

@Arthémisia
Aha... oui c'était moins léger que ça en a l'air, la légèreté de l' un appelle la rudesse des corps refroidit, dans tous les sens du terme.
je pense au film de Chantal Lauby en écoutant Adamo !

@Laurence
ô oui je sais... il tombera autre chose sur nos têtes, aussi gracieusement j' espère, chère Laurence.