27/05/2010

18H11- Passassion littéraire

C'est entre deux lignes d' Origines de Christian Mistral, que je sirote (du p'tit lait) au fond du siège de mes lignes 4 et B, un carton Bleu dans l'autre main en guise de "marthaPage", croisement d'auriculaires à l'heure des ligne horaires.

Petit nectar précieux de la main bleutée qui me l'a tendu,  l'ouvrage tient fort bien dans mon sac et j' ai abandonné la lecture de "Trois femmes puissantes" pour celui-ci, parce que trop lourd à porter et parce que les premiers émois d'un écrivain me passionnent depuis toujours.
J'y ai retrouvé le son de la frappe de la machine à écrire, et du bandeau noir et rouge qui scarifie le papier ... ça rajeunit pas !

A quoi tiend parfois la rencontre avec la littérature ? au poids des mots ... j'éxagère à peine. Je ne prend plus le luxe temps de lire hors de mes trajets quotidiens, sinon point de lecture du tout.

celui-là mérite qu'on s'y attarde pour trois bonnes raisons 1.Physique, 2.Amicale, 3.Curiosité


Et à 18h11 précise, entre la ligne 
"Comment l'érudition et le populaire se marient-ils ..."
et la ligne`
"A vrai dire, ils ne se marient pas; tout au plus vivent-ils en union libre, comme dans la vie, comme dans le flot naturel de la conversation. "

entre en scène Blue, de retour de Green Paradise, par texto :
"Sur la route du retour, sous la pluie, sigh!! ... J' ai réussi à entendre l'interview, le son est excellent, je dis trop souvent "euh" à mon goût, j' éspère que tu pourras les contourner."

En réponse, j' enclenche l'appareil photo du portable pour marquer cette belle coïncidence des esprits et figer forever ever le piece of Bleu au roi du Vent, que j' ai l'honneur de porter chaque jour en mon sein, en mon sac.

Ici donc le cliché de "l'instant Guerlain"-
 L'Instant de Guerlain 
L'éveil des sens et des sentiments. Une magie nouvelle m'enveloppe peu à peu et me transforme. Une féminité encore insoupçonnée se réveille en moi. Le temps peut s'arrêter. Tout peut arriver. L'Instant de Guerlain, éternité fraîche qui étonne, émeut, charme et surprend. Pour quelques secondes d'éternité...
Notes :
Miel d'Agrumes, Inclusion de Magnolia, Ambre Cristallin.

;-)

3 commentaires:

helenablue a dit…

Note bien riche et bien réjouisssante pour moi, chère Laure! Ainsi te voilà transportée par les mots de Mistral, ce qui me comble, et puis cette complicité dans ce projet en cours qui me touche tant!

Quand même tu avoueras que les euh! ne manquent pas!!!

J'ai bien hâte de voir ce que tu vas nous sortir de toutes ces joyeusetées...

L'éveil des sens et des sentiments, et des neurones et autres synapses, rien ne manque dans des rencontres comme celle de l'écriture de Christian, tout comme dans l'élaboration de ce que tu concoctes et je suis bien fière d'être cette sorte de passerelle, tu sais comme j'aime ça, l'échange!

Beau voyage au bout des mots. Avec toute mon amitié.

xxx
Blue

laure a dit…

sourire,elle dit.

helenablue a dit…

Dans passassion, il y a passion...