31/08/2010

Double Face


G comme Gilbert, G. comme Garcin. Gilbert Garcin commençait tout juste sa carrière de photographe quand nous nous sommes amusés à tourner ce film. Il s’est mis à  la photographie sur le tard, "comme d'autres vont à la pêche », s’amuse-t-il à dire. Aujourd'hui, ses images font le tour du monde. Il s'y représente toujours mais ce n'est pas lui, c'est "comme un acteur, qui est un peu Monsieur-tout-le monde", un petit Monsieur en pardessus qui aurait un air de Tati perdu chez Magritte. L'autre lui, c'est ce double grandeur nature qu'il envoie voyager à sa place. Tout cela pour se voir photographié aux quatre coins du monde et se constituer un vrai album de faux souvenirs… 
Un film de Catherine Galodé

6 commentaires:

Appels d'air a dit…

Ils on dû vachement se marrer.
Baltha

Laure K. a dit…

@Baltha

ah ça faisait longtemps Tati ! oui, ils ont bien dû rire, ça me plait bien cette histoire de double ailleurs !

MakesmewonderHum a dit…

Tu nous déniches toujours de petits bijoux et bien dommage, dans mon esprit, qu'on n'est eu le temps de cloner Tati avant qu'il nous quitte. Snif! Snif!

Laure K. a dit…

@MakesmewonderHum

ça me fait bien plaisir de te lire Oui il m'a l'air fameux ce documentaire L'univers de Tati, ça te cause donc ! Tati, Jarry même pataphysique !

Tailleur d'Images a dit…

ha ! Excellent ! ça me rappelle un peu le nain de jardin d'amélie poulain, tiens ! si je comprends bien, ce monsieur envoie son double à d'autres photographes ? j'aime bien son propos sur la photographie, ça donne envie d'en voir plus ! comment procède-t-il pour choisir ses photographes ?

Laure K. a dit…

@Tailleur d' images
Je me suis fait avoir dès la première image, le clone photographique façon Monsieur Hulot... c'est narcissique, ça ne sert à rien, c'est un concept artistique so I adore !

Je ne peux t'en dire plus sur le travail de Gilbert Garcin, à toi de découvrir ...