31/08/2010

ZAMBINELLA (d'après Sarrazine, d'Honoré de Balzac), film de Catherine Ga...



À Rome au XVIIIe siècle, dans l'univers de l'opéra Un sculpteur français Sarrazine, tombe éperdument amoureux d'une diva d'Opéra, Zambinella qui est, à ses yeux, l'incarnation de la Beauté féminine. Il ignore qu'en Italie au XVIIIe siècle les rôles de femmes sont tenus par des castrats

4 commentaires:

Appels d'air a dit…

La voix de castra ou de hautecontre produit sur moi l'effet de lances qui me perceraient le ventre et me cloueraient sur place.
Baltha

Laure K. a dit…

@ BALTHA

L'image est à peu près claire Baltha, autrement dit je vous ai invité au supplice :-(

Appels d'air a dit…

>Laure K.,
Ca peut attendre un peu? Ou bien quelque chose de plus soft ...
Baltha

Laure K. a dit…

@baltha
mmmh, je vais y songer, baltha-