16/10/2010

MANIFESTATION

© Laurence G.

J' y serais.
J' emmène une jeune mamie Tchécoslovaque qui n'a jamais vécu ça, pour la bonne raison qu' avant la révolution de "velours" en 1989, les manifs étaient interdites dans son pays.

-Manifestation -
Dans la plupart des pays démocratiques, les lois (par exemple le premier amendement de la constitution américaine) permettent les manifestations et la liberté de se regrouper, qu'elles considèrent comme un droit et un contre-pouvoir.

Néanmoins en France les associations qui souhaitent manifester doivent déposer une demande d'autorisation préalable, en indiquant notamment le parcours précis (sur une carte A3 dans la plupart des préfectures) et les horaires de convocation et de dispersion de la manifestation. Les autorités peuvent interdire une manifestation si elles la jugent propre à troubler l'ordre public ou si ses mots d'ordre sont contraires à la loi.

De même toujours en France, en vertu de l'article 431-3 du Code Pénal, « tout attroupement ou rassemblement sur la voie publique ou dans un lieu public » qui pourrait porter atteinte à l'ordre public peut être dispersé par la force, après les sommations d'usage. Appeler à une manifestation non autorisée est considéré comme un délit.

6 commentaires:

laurence a dit…

le vaisseau fantome

Yvan a dit…

C'est pas mal comme ça ici aussi
en Amérique mais peut-être
un peu moins bureaucratique
de droite Sarkosienne.
Ya peut-être un peu moins
de paperasse ici.

Je m'avance là.
Peut-être savez-vous
plus si vous êtes fichés
alors qu'ici on en sait
que dalle.
On sait jamais
dans les pays civilisés
si on est fichés ou pas.

De toute façon,je m'en fiche.

manouche a dit…

poudre aux yeux
l'opium du peuple
cheminant dans la brume
avançant voilé
le pont de la rivière Aïe....

Laure K. a dit…

@laurence
Yep !

@Yvan
Nous, fichés or not, je ne sais...

@Manouche
Ecran de fumée entre
moi / l'image / le réel

Gardez en tête ce qu'est la représentation du réel: juste une image cadrée.

helenablue a dit…

C'était comment?

MakesmewonderHum a dit…

La vraie Démocratie, la seule qui se respecte c'est celle qui permet que l'on fleurit son parterre d'autant de pancartes qu'il faut pour lui rappeler ses modestes origines et les souffrances de ceux et celles qui l'ont élevée au rang de valeur de civilisation.

Le pouvoir et ses états-majors ont toujours été les premiers à la bafouer et seront toujours les derniers à y consentir!