11/01/2011

Black Out Tunisie


Il y a quelques jours j' entends à la radio que la Tunisie compte ses morts dans des affrontement de manifestants avec les forces gouvernementales, et que ce climat de révolte dure depuis un mois et touche également l' Algérie...

Indignation générale, moi même je n'en revenais pas d'être informée si tard...  silence de mort pendant plusieurs jours de la part du gouvernement français. Et puis jusqu' à aujourd'hui où la déclaration de Michèle Alliot-Marie fait sonner les trompettes de la connerie, en proclamant que la France allait aidé la police tunisienne avec le savoir-faire à la française en terme de répression face aux manifestants !

On en attendait pas moins dans la fascisation contre la misère sociale !

A lire ici, en détail l'affaire retracé par Thierry Desjardins ( auteur entre autres, de
"Sarkozy, ses balivernes et ses fanfaronnades"

Une pensée sincère pour Mokhtar et le peuple Tunisien...

9 commentaires:

helenablue a dit…

Oui, une pensée plus que sincère et profonde pour ce peuple et pour notre cher poète Mokhtar que je sais particulièrement affecté par tant d'injustices.

Laure K. a dit…

... oui !

Appels d'air a dit…

L'internet est sans nul doute le meilleur allié actuel des manifestants tunisiens. C'est sans aucun doute bien insuffisant pourtant cela peut permettre à la population de faire évoluer leur vision du monde dans bien des situations. La dernière fois que je m'étais rendu à Tunis (en 92) j'avais senti cette chape de plomb qui rendait le contact spontané impossible avec un inconnu. Le chauffeur de taxi non-officiel qui m'avait conduit à l'hôtel était mort de trouille d'être interpelé.
Quant à M.A.M. .... bah, bah, bah...
Baltha

MakesmewonderHum a dit…

Tout juste avant Noël la fille d'un couple d'amis,très proche, se rend en Tunésie rejoindre son amoureux (ça t'embête pas, petite, que le Gros Minet raconte enh?). Avec un peu plus de temps elle se serait déroutée vers Bizerte sur ma recommandation. Étant fraîchement et toute jeune journaliste, à la question:
- Quel est votre travail?
-(naïvement) Journaliste.

Ohlalala! La mauvaise réponse, bip! bip! confiscation du passeport, contrôle des allers et venus à l'hotel, jusqu'à ce qu'ils quittent la Tunésie vers le Maroc.

__Alors mon Sarko(me),câsse-toi pôv type.

Le plumitif a dit…

totalement décalé, j’ajoute que je suis assez estomaqué qu’au moment précis où je découvre la lumineuse poésie de Mokhtar - ce qui m’amène tout naturellement à m’intéresser à son pays que, je l’avoue, je connaissais peu; j’apprends que l’exaspération de son peuple était telle qu’en quelques semaines elle a littéralement éjecté son oppresseur…

Laure K. a dit…

@Appels d'air

...hors du M.A.M.I, hors placard, hors sujet... c'est clair !

Laure K. a dit…

@MakesmewonderHum
je crois que les frontières sont fermées ces jours-ci, j'ai capté une conversation télèphonique entre amis et l'un d'eaux ne pouvait pas quitter le pays.
Entendu aussi que le gouvernement français a un tas de bonnes raisons de ne pas l'ouvrir trop, sachant qu'on accueillerai volontiers des ex-dirigeants tunisiens.
Notre VRP de président aime bien les VRP de tous pays ! ce salaud de commercial au trône !

Laure K. a dit…

@Le plumitif
Hello !
oui, hallucinante révolution éclaire qui grondait, grondait jusqu'à l'éclat.
C'est là, c'est à côté de chez nous, on devient tunisien de coeur quand on croise les mots de Mokhtar, et avec ceux et celles qui passent le mot pour la liberté d'être, avec leurs armes, poings levés, plume d'acier.

Mokhtar EL Amraoui a dit…

Merci, très chers amis pour votre soutien et sympathie si sincères.