11/01/2011

Frida


 Ce qu'il y a d' ennuyeux avec les êtres vivants, ceux qui ont la promptitude à suivre les courants fous, quitte à y laisser au mieux les doigts de pied,  au pire le coeur en écharpe, en charpie, en forme de chardon piquant; l'ennui c'est la douleur.
Dolorès pour les intimes...

Je parle de Frida, Frida Khalo, je parle d'autres, je parle de cette inéquation entre la tangente et la terminale, entre la posture du nouveau né et celle de l'homme/la femme établie.  Pas la femme tablier, la femme sur l'établi allongée comme un spectre traversée de part en part d'une barre en acier.
Frida... un pieu planté dans le bide, de l'anus jusqu'à l'artère, et qui marchera de nouveau, gémissant sa douleur sur des toiles de maître, buvant jusqu'à la lie une vie engagée, frontale, en amoureuse de l'amour.

Le jour où son père lui confectionne un chevalet adapté à sa position horizontale, ce jour là, tout est possible, l'espoir de l'expression ravive toute vie. Cette scène là je l'ai pleuré... m'étant retrouvé jeune dans cette position horizontale, je crois que c'est là que j'ai commencé à ne plus trouvé grand goût à la vie et que les livres se sont ouverts. Essentiellement avec des images.
La Dolorès est corporelle. elle se soigne et cicatrise mais à jamais amante de notre corps.
L'exprimer adoucit je pense fortement ses effets secondaires.




Marianne Aya Omac chante DUELE et La MOUCHE
( dont l'énergie m'a enfin permis d'écrire ce petit billet..., thanks LN and for Blue too)

18 commentaires:

le bourdon masqué a dit…

:.[ Mouche manouche.
Bzzz...

helenablue a dit…

L'exprimer adoucit je pense fortement ses effets secondaires., oui! La sublimer aussi, toute l'énergie et le mystère de l'art...
Billet poignant, pour moi et où je te rejoins et te retrouve.
Je t'aime.

Blue

Laure K. a dit…

@Le bourdon
oui, p'tit clin d'oeil à Manouche, s'il elle passe par ici !

Laure K. a dit…

@Blue
et moi je t'aime d'un amour de tisserand jusqu'à l'étoffe !
forever Blue

LN a dit…

WAAOUUU.....

Laure K. a dit…

@LN
Amour de muse... c'est très chaste et pur, sinon comment pourrait se faire l'étoffe ? un amour artisanal distillé au fil des pages, Paris ne s'est pas fait en un jour, Blue non plus !

;-)

LN a dit…

Sourire....

lilasvb a dit…

j'aime beaucoup le travail de frida, et en général, le travail sur la douleur! sortir le noir, pour aérer le coeur, adoucir le corps pour extraire la douleur en douceur de coeur

manouche a dit…

Ces latinas toutes de passion , femmes de feu, et de talent!
Je danserai bien un zapateado à douze pattes avec le Bourdon Masqué!

Laure K. a dit…

@lilasvb
oui je suis en accord, donc de quoi peut-on parler d'autre sinon d'amour ?

Laure K. a dit…

@Manouche
Quelle riche idée festive Manouche, allez zou Mûsica! on vous suit !

J.Earthwood a dit…

Je ne sais pas quoi dire... Et pouratnt, j'en ai fait des phrases pour laisser un commentaire. aucune ne m'a paru à la hauteur.
Juste une trace...

Laure K. a dit…

@J.E
mmm...c'est parce que je vous ai mouché le bec.
Nulle interdiction ici de vous exprimer à loisir, je ne puis vous ouvrir que le porte de mon blog... je tâcherai de vous entendre dans le bon sens... je pense que cette musique là vous parle, no ?

J.Earthwood a dit…

Oui, cette musique me parle mais si j’en saisis parfaitement les paroles, je pense que vous, vous avez mal traduit ce que je ne vous ai pas dit…
Je revendique le statut de rustre mal éduqué, sans principe autre que celui de respecter mes semblables mais il ne me semble pas vous avoir demandé de m’ouvrir quoi que ce soit… Mon esprit libertaire m’interdit :-) de demander aux autres ce que je ne suis pas capable de donner moi-même…
Pardonnez-moi encore une fois, Laure. Vous m’avez touché mais je ne vous ai rien demandé… J’entends ici des gens vous parler avec leur âme, j’ai juste pensé que je pouvais en faire de même, comme je pensais savoir le faire… J’ai un doute maintenant sur cette capacité-là…
Ne cherchez surtout pas à m’entendre dans le bons sens… Ce bon sens-là vous a induite en erreur. Je ne veux pas d’équivoque….
Oui, cette musique m’a touché… Avons-nous compris les mêmes choses ?...

Laure K. a dit…

@J.E

Peut être ai-je mal interpréter vos demandes puisque demande il y eu de voter part, reconnaissez-le...!!
Il me semble à moi que je ne puis répondre autrement que par ici, that's what I mean, J. !

Allez, lâchez donc vos accords après les désaccords et dites moi ce que vous alliez écrire sans vous censurer... si il vous plait !
J'aimerai bien les lire ces phrases là...

Appels d'air a dit…

F. K., ses tableaux frappants, coups de poing.
Baltha

J.Earthwood a dit…

@ Laure
Non, je ne reconnais pas... A mauvaise foi, mauvaise foi et demie. :-)
Avez-vous mal interprété ou me suis-je mal exprimé ? Et quelle était la teneur précise de ces demandes que vous auriez mal interprétées ?... Allez, déballons tout en public…
Par ailleurs, vous êtes libre de répondre par où vous voulez... Je ne répondrai jamais que par le coeur. Mes intérêts personnels n’ont que peu d’importance et je ne veux pas "polluer" votre espace personnel avec mes considérations.
Carpe diem est mon leitmotiv. Aussi, vais-je partir à la pêche et, telle la carpe, je serai muet dans le mutisme le plus débridé (oui, ça doit exister le mutisme dithyrambique)...
Continuez de créer, s’il vous plaît*…
Pour le reste, vous savez assez de choses à mon sujet pour que votre for intérieur admette que vous ne vous êtes pas trompée à ce point.
Et si je me suis trompé d’impair, je demande pardon à tous ceux qui vous suivent ici et/ou ailleurs…
Je vous renverrais bien à "desculpem quelquer coisinha", mis en ligne en mars 2010 mais j’ai peur que vous l’interprétiez mal… Il y a des morceaux de musique qu’on dit mal interprétés alors qu’en fait ils sont juste interprétés avec un feeling différent. Prenez, par exemple, le Star Spangled Banner joué Jimi Hendrix…massacré pour certains, génialissime selon d’autres "oreilles"…
* notez la formule de politesse 

le bourdon masqué a dit…

Sorry mais je danse comme un pingouin.