26/03/2011

An other Blue Story ...

Dans le train qui me ramène de Lille à Paris, je consulte le programme de danse de la compagnie de Carolyn Carlson, fameuse chorégraphe dont j'avais découvert le travail en même temps que celui de Pina Bausch il y a quelques années maintenant.

Elle était là, hier et c'était émouvant pour moi de voir cette femme.

Je me souviens de son solo en robe noire et chapeau, au pied d' un arbre, la cadence saccadée de chacun de ses gestes, l'ouverture de sa bouche. Sa "méthode" d'exploration du mouvement avait quelque chose de profondément singulier. Un langage unique.



Dans le train je redécouvre le titre de ce solo si particulier,"Blue lady".
Et j'en ai l'échine encore toute retournée parce que la Blue story semble se poursuivre au delà de tout hasard.
Et c'est bien ainsi, ça signifie que l'on est sur la bonne route, malgré les doutes, les recherches et les sacrifices.





La danse, qu'est ce que la danse ?

Qu'est-ce de s'exprimer dans des mouvements qui n'ont pas lieu d'être en dehors d'une scène ? Pourquoi je ne peux pas me mettre à danser ou à faire n'importe quel geste n'importe où ?

Comme la parole, il y a des codes, il y a des lieux, on n' a aucunement la liberté de faire n'importe quoi puisque le corps est une expression directe.
C'est cela la danse. Rétablir le toucher, l'accompagnement d'une énergie à l'autre. Franchir l'infranchissable bulle de protection et aller vers soi en allant vers l'autre. Une sensation de vie.
Et se rapprocher de sa propre vérité.


8 commentaires:

Appels d'air a dit…

Aussi, là encore, un geste qui donne la réplique à un autre, comme en peinture.
Baltha

bizak a dit…

La danse est comme la peinture! on exprime son art sans se référer à un code classique comme il est de coutume dans l'écriture mais de celui plus instinctif pour se laisser emporter par son intérieur indicible même si la technique de la chorégraphie peut être codifiée.
La danse est le pus merveilleux langage du corps!

bizak a dit…

Mea culpa il fallait lire ...le plus merveilleux

Laure K. a dit…

@Appels d'air
:-)

Laure K. a dit…

@Bizak
Le plus merveilleux langage du corps, celui qui émerveille le plus n'est jamais dénué du don de soi. Qu'il s'agisse de danse ou d'entrelacements plus intimes. L'expression du corps est un territoire à explorer longtemps je pense.
Je suis ravie que vous partagiez cette appréhension du corps dansant.

bizak a dit…

@Laure K.
Je suis ravie que vous soyez ravie, mais j'ajouterai que Laure qui m'a honoré gentiment d'un honoré de Bizak m'a fait rappeler que l'épouse de Balzac s'appelait aussi Laure.

Laure K. a dit…

@Honoré de Bizak

Ah !?
:-))

bizak a dit…

@ Laure Honoré de B.
I kiss you.