19/03/2011

Changer d'air



oui, pourquoi ?

11 commentaires:

Jean-François Thibaud a dit…

wow ! La dernière phrase est assez géniale et résume une bonne partie du dilemme de notre époque...Mais enfin faudrait voir si ils diront la même chose dans vingt ans...

Bravo en tout cas

helenablue a dit…

Oui, pourquoi? A les entendre et les voir vivre on se le demande... N'empêche que, je crois que j'aurais du mal à vivre comme ça, ou alors vraiment dans un pays de soleil très au soleil et dans une autre vie...
Là, ça me donne plutôt des velléités de voyage...

Appels d'air a dit…

2 problèmes récurrents :
- le voisinage qui suspecte,
- les administrations et autorités "tatillonnes".
Et ça, ça gâche tout.
Baltha

le bourdon masqué a dit…

le ménage est fait en deux coups de cuillère à pot.
Bzzz...

Anonyme a dit…

nnnnnnnnnnnnnnnn

bizak a dit…

C'est vraiment enchanteresse de vivre dans un espace naturel, loin des bruits de la ville, surtout quand notre moitié et nos petits bouts de chou nous accompagnent. Quel bonheur de humer à plein poumon le grand air.

Laure K. a dit…

@Jean François Thibaud

j'ai pensé la même chose que vous, je ne suis pas sûre qu'ils apprécieront autant quand la période enfantine sera finie !

Laure K. a dit…

@Helanablue
Un voyage... bien evidemment, un beau voyage chaleureux et accueillant!

Laure K. a dit…

@Baltha
ça sent l'experience ce commentaire là ! non ?

Laure K. a dit…

@Le bourdon masqué
Côté pratique, le bourdon ! ;)

Laure K. a dit…

@Bizak

Je n'aspire à ça qu'en rêve...