22/03/2011

Inventaire


Vent de printemps et pour cette chanson que j'affectionne particulièrement:


10 commentaires:

le bourdon masqué a dit…

Place aux jeunes, en quelque sorte...
Bzzz...

manouche a dit…

Dans le vent de l'histoire les générations se suivent...

Hubert a dit…

Magnifique! "J'y avais pensé avant vous" semble dire le moulin...

Laure K. a dit…

@Le bourdon masqué
place, place !

Laure K. a dit…

@MAnouche
Un peu de transmission dans les airs peut être... et trier le bon grain de l'ivraie ( de la téléactivité à la radioactivité)

Laure K. a dit…

@Hubert
:-)
sauf que la production est centuplé... bon assez de nostalgie !!

bizak a dit…

Ecouter une aussi belle chanson m'a comblé et surtout quelle voix magnifique! de "Dominique.A". Ce n'est pas l'autre Dominique B. (Bussereau du gouvernement) qui lui, en a après les éoliennes tout récemment en France. C’était intéressant de faire le rapprochement avec les moulins d’Alphonse Daudet.

Laure K. a dit…

@Bizak
Très heureuse de partager avec vous cette chanson, Bizak.
Oui les moulins m'ont tout à coup embarquer ailleurs, grâce à vous
:-)

je ne sais rien de ce dominique B. et je préfère les oublier tous ces pauvres bougres en ce moment !

bizak a dit…

Laure K.
Et que penses-tu alors de Don Quichotte et les moulins à vents du grand Cervantès?
"On voit bien, répondit Don Quichotte à Sancho Pansa, que tu n'es pas expert en fait d'aventures: ce sont des géants, te dis-je et, si tu as peur, ôte toi de là et va te mettre en oraison, pendant que je leur livrerai une inégale et terrible bataille" et ensuite...: "Ne fuyez pas lâches et viles créatures, c'est un seul chevalier qui vous attaque" . Qu'est ce qu'ils nous ont fait rêver ces faits héroïques imaginaires.

Laure K. a dit…

@Bizak
Ah j'avoue ne pas avoir lu Cervantès, l'extrait n'en n'est que plus plaisant à lire !

La scène est drôle imaginer, en effet !

Merci