06/06/2011

F.G.Lorca


Merci Guilio

20 commentaires:

Mokhtar EL Amraoui a dit…

@ Laure k
Federico Garcia Lorca est un poète que j'ai découvert , lorsque j'étais étudiant et que je commençais moi-même à lire mes poèmes à mes amis.
Ce qui m'a le plus frappé chez lui c'était le rythme de feu dans ses poèmes disant aussi le silex de sa passion entière pour la liberté sous toutes ses formes.
Je me retrouvais beaucoup aussi dans son imaginaire andalou qui n'est pas très loin du nôtre, sachant que nous avons énormément de descendants andalous au Maghreb.
Grâce à lui, aussi, j'ai pu apprécier ce beau genre du romancero et j'en ai lu d'autres écrits par plusieurs
poètes espagnols ayant chanté la résistance espagnole républicaine anti-franquiste.Je lui ai lu aussi "Poète à New York".Comme j'ai quelques bribes d'espagnol, je peux le lire dans le texte original. Franchement, ça n'a rien à voir avec les traductions.Enfin, c'est mieux que rien. Tu es une véritable ambassadrice du poète car chaque fois qu'on dit Laure K, on pense à Lorca!

bizak a dit…

Lorca, comme son nom l'indique et le tien aussi, est un nom sublime, car il est mort le poète assassiné.
Vois tu Lorca, j'ai vu en Algerie des poètes, des hommes de théatre, des écrivains, se faire assassiner!
Cela reveille en moi beaucoup de chagrin, car je sais ce que c'est que la mort d'un poète! Jamais je n'oublierai, jamais je ne me tairai. Je commprends pourquoi ce nom de Lorca vibre encore à ce jour! Ce n'est pas seulement pour sa poèsie, mais pour sa mort injuste!

Mokhtar EL Amraoui a dit…

@ Bizak
Les fascistes de tous bords ont toujours eu peur des esprits libres. Je ne t'apprends rien , en rappelant cela. C'est pour cela qu'ils ont tué Lorca, en fait , ils visaient sa poésie. C'est la même chose pour le grand Tahar Djaout qui a été éliminé par les obscurantistes, en Algérie ainsi que plusieurs autres intelligences et sensibilités libres et libératrices. Me revient à l'esprit le poète-chanteur Victor Jara qui a été éliminé par la junte militaire , lors du putsch de Pinochet contre Allende en 1973, d'ailleurs, dans mon recueil , j'ai dédié un long poème à ce martyr de la liberté, Victor Jara. C'est leur souffle créatif que les "chemises brunes" de tous bords veulent couper sans réussir, sans jamais pouvoir réussir!

Laure K. a dit…

@Mokhtar
A ma prochaine sortie librairie, je jure sur ma vie d'acheter un de ses recueils... pourquoi ne l'ai-je jamais lu ni appris en cours d' espagnol ? le titre "Romancero gitano" m'a illuminé l'esprit. Que me conseillerais-tu comme entrée en matière ?

Laure K. a dit…

@Bizak
La mise à mort des poètes me traverse toujours l'échine, un poison de sacrifices sur l'autel de la Liberté d'expression.
me revient en mémoire une photo de Robert Capa ...
Tu as vu ça Bizak... ces horreurs là, je ne sais pas ce que cela imprime, je n'en ai rien éprouver et à te lire
je n' arrive même pas à le concevoir.
Oui, comment se taire après ça et comment vivre ?

Laure K. a dit…

@Mokhtar
"les sensibilités libres et libératrices", ...

Mokhtar EL Amraoui a dit…

@Laure k
Je dirais "Libro de poemas","Romancero gitano" et "canciones".
Tu pourrais commencer par le recueil pour t'imprégner de son style, en général puis t'approfondir, de plus en plus, jusqu'à arriver à Poeta en Nueva york.Je suis sûr qu'il te plaira énormément.
En général, il était banni du système scolaire à cause de son homosexualité; tu vois le fascisme intellectuel dans les pseudo-démocraties.Pour éviter de parler de cet aspect de sa personnalité, la sainte école sacrifie sa poésie et en prive des générations!

Mokhtar EL Amraoui a dit…

@Laure K
Et surtout "Les sensibilités libérées" c'est ce qui est le plus fructueux!

Mokhtar EL Amraoui a dit…

@Laure K
Voici un lien dans lequel tu trouveras une présentation d'un livre biographique qui vient de paraître sur Lorca et son homosexualité, entre autres, son amour pour Salvador Dali.
J'ai évoqué cet aspect pour répondre à ta question concernant sa quasi-absence ou absence totale de l'enseignement.



http://www.cyberpresse.ca/arts/livres/biographies-et-recits/200903/17/01-837325-lhomosexualite-de-garcia-lorca-au-cent

Laure K. a dit…

@Mokhtar
Fort intéressant. Merci à toi pour l'éclaircissement.

Appels d'air a dit…

Je me souviens d'un unique récital J.-M. Tennberg, auquel mes parents m'avaient emmené, au cours duquel il donnait "La femme adultère" de F.G. Lorca. J'en retiens encore quelque bribes.
H.S.

manouche a dit…

Avec Federico et le flamenco je te suis au bout du monde libre, zapateando!

Mokhtar EL Amraoui a dit…

@Lorca
n'oublions pas aussi que Lorca a écrit pour le théâtre.

Laure K. a dit…

@Appels d'air
Et qu'en retiens-tu de la pièce, quelle impression imprimée ou imprécise ?

Laure K. a dit…

@Manouche
OLA !

Laure K. a dit…

@Mokhtar
J' y songe depuis hier, et je reste sidérée de n'avoir jamais étudié un texte,une poésie de lui, alors que les cours d' Espagnol m'ont fait adoré l'Andalousie, découvrir Picasso, voir Cria Cuervos, lire Pablo Neruda. Je me sens proche de cette langue et de cette culture, et je sais très bien en quoi F.G.Lorca avait retenu mon attention.
Demain, je vais le lire.

EL Amraoui a dit…

@Laure k
Très bonne lecture-découverte, Laure!

manouche a dit…

Chère Laure pour commencer à lire dans le texte tu vas t'amuser avec le délicieux Sépulveda et "El Gato y la Gaviota que le aprendio a volar"...joli conte écolo...

Laure K. a dit…

@Manouche
Merci Manouche pour la suggestion à l'ouverture, il faudrait que je trouve une édition espagnole et française, en fait. Ce serait idéal.

bizak a dit…

@Laure K
Oui comment se taire et vivre, avec la mort d'un poète? Un de nos grands écrivains, le plus adulé,Kateb Yacine, et trés marqué par la vie a dit:"Pour que le monde ouvre enfin les yeux, non pas sur les dépouilles, mais sur les plaies des survivants"