03/07/2011

Web in France: Help


Chers amis en France,




Le gouvernement Sarkozy veut censurer internet par un décret qui pourrait bloquer des sites et pages de recherche que nous utilisons tous les jours. Si nous sommes suffisamment nombreux à exiger que le Président enterre ce projet de censure, nous pourrons faire pencher la balance et empêcher qu'il ne mette la main sur internet. Signez la pétition:

Signez la pétition
Le gouvernement Sarkozy veut censurer internet par un décret qui pourrait bloquer des sites et pages de recherche que nous utilisons tous les jours. Mais un tollé national peut stopper cet assaut contre la liberté d'expression.

Ce nouveau décret permettrait aux ministres de retirer tout contenu internet menaçant selon eux "l'ordre public", sans passer par un juge. C'est pourquoi un Conseil en charge de l'Internet créé par Sarkozy a condamné cette mesure comme étant inconstitutionnelle, et les experts internationaux sont en état d'alerte. Mais le décret pourrait malgré tout être adopté dans les prochains jours.

Le Président Sarkozy a montré au sommet du G8 qu'il soigne son image de dirigeant moderne et de partisan d'internet. Ainsi, si nous sommes suffisamment nombreux à exiger qu'il enterre ce projet de censure, nous pourrons faire pencher la balance et empêcher qu'il ne mette la main sur internet. Lançons un gigantesque appel national demandant à Sarkozy de protéger la liberté d'internet. Cliquez dès maintenant pour signer la pétition urgente et faites suivre ce message à tous:

http://www.avaaz.org/fr/france_sauvons_internet/?vl

5 commentaires:

helenablue a dit…

Signé!

Laure K. a dit…

right !

le bourdon masqué a dit…

Je ne sais plus si je dois rire ou m'inquiéter. Les démocraties occidentales dont la "notre" n'est qu'une main mise de quelques uns sur la collectivité et son expression sa santé et ses biens. La couleuvre ne passe plus en ce qui me concerne . Bien des systèmes de surveillance des messages électroniques existent depuis un bail, mais il faut un cadre "légal" pour canaliser ou étouffer l'information différente de l'officielle.
Je ne crois plus en la démocratie telle qu'elle nous est servie. La politique doit cesser d'être un métier, une carrière avec transmission de la circonscription au rejeton.
J'aime bien la pétition « papier » ou l'on tasse son pedigree et l'adresse dans la case exiguë. Si le décret passe on sera bien obligé d'y revenir ...

Laure K. a dit…

@EL bordon
Ne pas se risquer, c'est se risquer à pas grand chose. Se faire ficher ou s'en ficher. Chacun choisit.

le bourdon masqué a dit…

pour la fiche j'ai ma dose