23/08/2011

Se mettre à table



Loin de moi l'idée de farniente sans labeur en tête.
J'avais annoncé un projet d'entretiens filmés il y a déjà, pfff, un bail, je dois le garder au chaud pour l'englober dans un projet plus .... "ambitieux", mais assez nouveau pour moi car cela m'oblige à réfléchir, conceptualiser, clarifier ma pensée en passant par l'écriture. Je suis en train de réaliser que la vie d'un réalisateur est quasiment faite de 50% d'écriture.
Et ça, je ne voulais pas le savoir. Maintenant je m'y courbe et m'échine parce que j'y crois.

Ma lenteur n'a d'égal que mon manque d'exercice d'écriture quotidienne, le temps tient lieu de chronomètre, mais j'avance. Alors une heure par ici et par là chaque jour c'est déjà pas mal, même si pas assez.

Se mettre à table et abattre ses cartes avec le plus de ferveur possible pour convaincre...


et Tock !

10 commentaires:

laurence a dit…

"Ferveur"la première fois que j'ai lu ce mot il était attaché à" Nathanael", celui des "Nourritures terrestres"depuis j'en ai un peu peur il ressemble trop aux allumettes de" La petite fille aux allumettes"...

MakesmewonderHum a dit…

Il y a quelques jours j'ai remis la main, dans le fond du placard, sur 2 cassettes Vidéo 8, tournées il y a plus de vingt ans. Belle fête de famille se déroulant sur quelques jours, depuis tout ce temps ils, les miens, attendent le montage, sans savoir exactement..., et je dirais avec encore plus d'entousiasme p.c.q,là, nous arrivons avec juste le rythme qu'il faut dans nos vies pour bien apprécier ces courts moments fixés.

Lorsque pressé, faut toujours prendre le temps. Mais cela, tu l'sais déjà.

manouche a dit…

Réaliser,quel beau mot qui cache tant d'efforts; courage!

LN a dit…

Si tu me le permets Laure, j'ai envie d'ajouter à la ferveur, l'authenticité, l'audace, l'enthousiasme....et la poésie...ou tout au moins, une certaine poésie, celle qui correspond là, à ton exercice et qui enrichit tant la vision de notre vie, de notre quotidien...
En bref, tout ce qui importe aux idées puis à l'écriture pour ne pas être pauvre...
Je me demandais...que trouves tu vraiment le plus difficile dans cet exercice?

Yvan a dit…

L'écriture.
Tu fais bien d'y croire Laure.
Je t'appuie; un film
est au moins 50% d'écriture.
Peu de cinéastes le comprennent.
Les deux tiers que je vois ne veulent
pas y mettre un véritable effort
solitaire ou de concert.

Laure K. a dit…

@Laurence
un bien triste exemple de ferveur...

Laure K. a dit…

@MakesmewonderHum
Prendre le temps, oui, un sacerdoce difficile à tenir par ces temps.

Laure K. a dit…

@Manouche
Merci,dame Manouche, merci-

Laure K. a dit…

@LN
Tous ces mots en mélange, je les aime bien tes mots.
merci

Laure K. a dit…

@Yvan
N'est-ce pas ? beaucoup d'esthétisme sans contenu parait de plus en plus avec les nouvelles technologies via camera Canon. ne jamais oublier le contenu. J'y viens, j'espère plus professionnellement.