07/11/2011

Les Vieux Os

"Quand deux vieux, si vieux qu’ils ne comptent plus les ans, refusent de mourir, l’humour le plus féroce peut jaillir à tout moment. Bien décidés à jouir pleinement des dernières heures qu’il leur reste à vivre et retrouvant la folle inconscience de leurs vingt ans, ils se lancent dans une course éperdue qui leur fait savourer chaque seconde comme une part d’éternité.
Ode à l’espoir, ode aux rêves les plus fous, leur histoire est celle de deux amoureux de la vie plongés dans l’urgence des derniers instants." 


Immersion immédiate mais non sans appréhensions, car le sujet pouvait s'avérer cruellement triste et pathétique. Une mise en scène épatante d'inventivité, sans paroles, des situations tragi-comiques de deux vieilles personnes en maison de retraite, retrouvant leur goût du détournement pour passer le temps.

J'ai eu un véritable coup de coeur pour cette pièce, et la commande était de la faire connaitre en raccourci. Chose bouclée ce week-end. 
ça donne un peu plus envie de vieillir ensemble, non... ?

 

6 commentaires:

Appels d'air a dit…

Je me demandais : pourquoi n'ai-je pas été convoqué pour le casting?
Baltha

helenablue a dit…

Génial! je trouve ça très touchant. Mission réussie, j'ai trop envie de voir cette pièce!

zoé lucider a dit…

C'est bien de parler de la vieillesse sur un mode qui ne soit pas misérabiliste. Ce serait bien aussi qu'on envisage autre chose que ces lieux affreux pour permettre aux personnes âgées de vivre mieux les jours qui restent à vivre. merci Laure K

Laure K. a dit…

@Appels d'air
HA ! :-)

Laure K. a dit…

@Helenablue
J'éspère qu'elle viendra jusqu'à vous,
thanks !

Laure K. a dit…

@Zoé Lucider
Oui, le sujet est autant porteur que délicat, est on le représente si peu de cette façon !
Esperons qeu cette partition résonne en Avignon...