18/12/2011

I am not a dupe sotte


Le montage permet la mise en relation des plans entre eux ainsi que celle de la bande-son avec la bande-image. Il assure la continuité de la représentation ou de l'histoire.
Dans la bande-image, on juxtapose les plans grâce à des raccords. Certaines formes de montage ont une fonction particulière. Ainsi le montage en alternance (deux actions montrées alternativement) produit des effets de simultanéité (poursuite, par exemple). On parle de montage parallèle lorsque des plans alternent sans qu'il y ait de relation de lieux ou de temps entre eux.
La bande-son entretient avec la bande-image des relations très complexes (voir voix). Son et image peuvent être synchrones ou au contraire décalés l'un par rapport à l'autre : le son peut commencer avant l'image auquel il est censé correspondre ou continuer après (chevauchements). Le son peut illustrer, compléter ou contredire l'image, et même n'avoir aucun rapport apparent avec elle.

5 commentaires:

Éric McComber a dit…

Eh ! Dis-donc. Eh, eh, eh. Marrant de retrouver ça ici.

Laure K. a dit…

hé, hé, hin ... illustration juste à propos.

Laure K. a dit…

Tu mesures donc très bien le travail à accomplir...

"Une bonne préparation en vaut deux !"
Boris v'lan

helenablue a dit…

Puissance de l'image, à manier avec précaution et charisme!!!!!

Laure K. a dit…

@Helenablue
Une petite bombe... quoiqu'un peu forcé d'effets en mouvement mais ça l'fait. J'aime l'absence musicale finale qui en dit long et le travail de la bande son.