13/02/2012

Battement d' aile

il a bien raison le Mistral,

Montée des eaux suite au réchauffement de la planète.
Installation de Pedro Marzorati

Après fracture du poignet sur plaque de verglas, un dégat des eaux en boutique... ma douce Héléna, les causes semblent pathétiquement identiques, et les conséquences bien malheureuses et immédiates pour nous tous. Besoin d'un coup de main ?

Pedro MARZORATI
Artiste argentin pluridisciplinaire qui, selon le sujet choisi, s’exprime avec différentes techniques: land-art, photographies, sculptures, dessins, installations …Les projets artistiques de Pedro Marzorati sont basés sur la réinterprétation de la nature, le détournement d’objets et de codes qui nous sont connus. Ces projets cherchent à changer la perception que nous en avons pour « jouer » avec eux, dans un monde imaginaire et poétique.

Il souhaite intégrer l'art dans notre environnement urbain et naturel, assignant à l'art un rôle à la fois fonctionnel et esthétique. Il construit une nouvelle relation entre l'oeuvre d'art et son spectateur dans lequel celui-ci intervient de manière active, psychologiquement et physiquement, dans l'environnement artistique qui lui est proposé.
Dans chacune de ses installations il investit les lieux pour donner aux spectateurs l’impression que l’action s’est arrêtée dans le temps, comme pour capturer quelques photogrammes pris dans un film en cours de projection, sans connaître vraiment le commencement ni la fin.
Son oeuvre nous incite à la réflexion en mettant l'accent sur l'interaction art /sciences/ et sur les problématiques humaines actuelles comme, par exemple, les conséquences du réchauffement climatique. Il conçoit la création comme un acte de militantisme poétique.

Elle se positionne comme un acte de « militantisme poétique » destiné à faire prendre conscience d’une problématique prégnante. Ces sculptures plus ou moins immergées représentent les populations qui sombrent déjà dans les flots ou qui menacent bientôt de l’être.

« Where the Tides Ebb and Flow » a été mis en place pour la première fois en 2008 aux Pays-Bas dans le cadre du Festival de land-art « Kielzog », près d’Amsterdam et au Festival « Sentier du Rhone 2009» en France

6 commentaires:

lilasvb a dit…

tres beau

Laure K. a dit…

@Lilasvb
à défaut de pouvoir y remédier...

helenablue a dit…

Merci de ton amour, de cette belle amitié qui nous anime l'une et l'autre, merci d'être toi!

alex a dit…

Décidément c'est pas une période agréable mais vu la belle cassure bleue on va pouvoir mette un coup de pied au c.. de cette destinée hivernale.

Laure K. a dit…

@Helenablue
... merci à toi Blue, je n'ai pas l'audace d'être autrement.

Laure K. a dit…

@alex
Yepa !merci alex