24/07/2012

Alice biss

en montage...
Savoir n'est pas connaître
Cyclique, Alice
Les entrailles pleines
Le poisson rouge est mort, dans l'eau, chaude,
Victime collatérale.
Délice, délice
Pas pû donner plus que rien aujourd'hui à autrui
Relu Lorca et toute sa tripaille à l'air
Je me pendrais bien à des vacances de silence
Relu Woolf, autant sidérée qu'elle
mais où est ma chambre à moi ?
Relu Lou Andréas-Salomé sa technique avec Freud, Rilke, etc
Debussy, un peu...
Pour quelle chemin te prends-tu, Alice ?

2 commentaires:

La Rouge a dit…

On dirait le champignon de la chaperonnette à pois. ;)

Les chambres sont partout à l'intérieur. Elles se cachent dans les arbres, même dans les bocaux de poissons. Partout où l'on créer un espace.

Laure K. a dit…

@La Rouge
Très mignon la chaperonnette à pois... la chanson itou ! je ne connaissais pas;
elle se cache partout où on crée un espace ? mmh... qui se pourrait-il bien être ?
l'inspiration ? la mélancolie ?... ou juste ce champignon ridiculement petit ? :-)