20/07/2012

Oeuvrer




4 commentaires:

laurence a dit…

"qui parle de victoire surmonter tout celà"

Laure K. a dit…

@Laurence
penses-tu que c'est par choix, que Claudel s'enterre ?
penses-tu que la "victoire" soit un mot orné de son vocabulaire ?

laurence a dit…

Cette phrase est une phrase de Rilke dans Requiem et je trouve que cela décrit assez bien ce que pouvait ressentir Camille...
très prosaiquement c'était un mot que Paul Claudel et Rodin pouvaient très bien prononcer...

Laure K. a dit…

@Laurence
Merci de m'éclairer, c'est bien d'éclairer en grand quand il fait si sombre, non ?

Oui, cette phrase vaut de résonner dans la tête de Camille. Isabelle Adjani est "pétrifiante" dans ce film.

Rilke. Toujours là aux heures sombres, finalement. Mon poète boomerang.