08/08/2012

Chercheur d'or

2 commentaires:

La Rouge a dit…

Ah! N'est-ce pas magnifique ce «nous» qu'il a sans frontière. La première fois que j'ai entendu cela, j'en ai pleuré, tellement je le trouve juste.

Merci de partager dans ton antre.

Laure K. a dit…

@La Rouge

Je le connaissais de nom mais j'ignorais tout de lui et qu'il était cinéaste aussi.
merci pour la découverte, il faudra y revenir indéniablement sa perception lucide et généreuse pose des mots évidents sur des choses qui pour beaucoup semble ne même pas exister.
Modifier sa conscience, la faire évoluer, changer son point de vue sur soi et le monde demande à mon avis d'être un minimum volontaire et croyant, dans le sens de la Foi en notre propre capacité à engendrer le changement.
Et ce n'est pas une question d'âge, c'est une question d'ouverture de l'esprit.