20/09/2012

L'art: théâtre de nos émotions

La vérité d'une émotion n'est jamais jouée, elle est convoquée... par une mise en scène, par les acteurs qui jouent, et ne jouent plus. L'art et la vie se confondent ici. Très émouvante mise en abîme et mise en lumière, de ces deux comédiens fétiches du cinéaste suédois Ingmar Bergman.

5 commentaires:

Hervé Suchet a dit…

Je dois, dans les prochains jours, me présenter au Tribunal correctionnel, y présenter ma défense et répondre de faits qui me sont reprochés. Il ne me semble pas avoir pleinement convaincu mon avocat de mon innocence, du moins évoque-t-il que les arguments que je fais valoir sont guère susceptibles d'être reçus de façon crédible par la Cour.
J'ai envie de mettre sous les yeux de mon avocat votre phrase : "La vérité d'une émotion n'est jamais jouée, elle est convoquée, par une mise en scène, par les acteurs qui jouent, et ne jouent plus.
Merci Laure,
H./S.

helenablue a dit…

" le non-dit est aussi une source. Il ne faut peut-être pas en avoir peur."

Oui.

Film très émouvant.
Merci, Belle amie. Je t'y retrouve...

Cactus , ciné-chineur a dit…

oui certes c'est un fait non un méfait !

Laure K. a dit…

@Hervé
La cour d'un tribunal est un théâtre à part entière, on y joue et rejoue des drames. C'ets une forme de représentation. Je ne sais ce qu'on pourrait entendre dans ce réel reformé/déformé mais il faut tenter j'imagine de convoquer son intégrité la plus profonde.

Laure K. a dit…

@Helenablue
Il y a des guides...