11/12/2012

Viens...

te réchauffer un peu.


La nuitée serait longue. On déboucherait du vin et du whisky d'un tonneau cher.
Vous entreriez dans la pièce au son de cette musique ou pas.
Et vous pourriez y déposer les vôtres, sous le crépitement.

Les oncles et amies d'Amérique nous conterait de fabuleuses histoires, les oncles et amies d' Afrique nous en chanteraient d'autres suaves, et d'autres amèneraient de surprenantes idées, on riraient bien, de nos foies, de nos artères.
On palarbrerait sous des écorces odorantes, de délicieuses recettes, de petits bonheurs, de l'instant.
On ne dirait rien.

On serait juste heureux de se savoir là, tous vivant.

Je vous y attend...

------------

Anne nous offre ces magnifiques fournées de décembre,



mmh, ça va être méchamment virtuel.














-----------
12.12.12.
grapillé chez Hervé 

Hommage a Ravi Shankar ce soir les amis, qui a quitté sa part terrestre,
à écouter au coin du feu... 

Quel instrument magique  !




Pour ceux qui sont plutôt d'humeur cinématique ce soir, voici une petite séquence savoureuse jusqu'au bout avec Katherine Hepburn et Carry Grant.
Dégotée chez Laurence





13 commentaires:

helenablue a dit…

J'en suis...

Laure K. a dit…

@Hélénablue
J'éspère bien !

La Rouge a dit…

Ah! J'ai rêvé un instant... et bien mangé.

La Rouge a dit…

J'ai apporté de la musique. Question de se permettre de jouer sur la version des histoires.

Voici la version rouge. :D

http://www.youtube.com/watch?v=3TkitGRoGM8

Désolée. Pas capable de faire de maudit lien cliquable.

laurence a dit…

ah une invitation j arrive

MakesmewonderHum a dit…

Et ça pour être du virtuel... mais on s'y laisse prendre. Ma blonde lisait, hier-ô-soir, au son du crépitement du feu dans l'âtre grand-écran, s'est presqu'endormie, la pôvre, pour se réveiller brusquement lorsque j'allais prendre les avatars de biscuits directement dans l'écran. Elle surveille ma ligne, question que je conserve ma taille de guêpe, et un peu de musculature pour faire la vaisselle et sortir les ordures. Bien pris qui pensait prendre!

bizak a dit…

Il fait bon de sentir la chaleur d'un foyer, avec le froid dehors qui cisaillent mes neurones! Ne vous dérangez pas, j'écoute Tom Waits..

Laure K. a dit…

@La Rouge

:-)


Sympa cette version, moi j'aime bien celle qui traien un peu dans la gorge de Tom Waits.
Le texte de "Chocolate Jesus" est fameux ( désolée si la trad vous plait pas, c'est tout ce que j'ai trouvé)

Chocolate Jesus (Jésus En Chocolat)

Don't go to church on Sunday
Je ne vais pas à l'église le dimanche
Don't get on my knees to pray
Je ne me mets pas à genoux pour prier
Don't memorize the books of the Bible
Je n'ai pas la bible graver dans l'esprit
I got my own special way
Je suis mon propre et particulier chemin
I know Jesus loves me
Je sais que Jésus m'aime
Maybe just a little bit more
Peut être même un peu plus

I fall on my knees every Sunday
Je m'agenouille tous les dimanche
At Zerelda Lee's candy store
Au magasins de bonbons Zerelda Lee

Well it's got to be a chocolate Jesus
En fait avoir Jésus en chocolat
Make me feel good inside
M'apaise dedans
Got to be a chocolate Jesus
Avoir Jésus en chocolat
Keep me satisfied
Me satisfait

Well I don't want no Anna Zabba
Je ne veux pas de Anna Zabba
Don't want no Almond Joy
Ni d'amande du bonheur
There ain't nothing better
Il n'y a rien de mieux
Suitable for this boy
Approprié pour ce garçon
Well it's the only thing
En fait la seule chose
That can pick me up
Qui m'emballe
Better than a cup of gold
Plus qu'une tasse d'or
See only a chocolate Jesus
C'est Jésus en chocolat, je ne vois rien d'autre
Can satisfy my soul
Qui peut contenter mon âme

When the weather gets rough
Quand le temps tourne à l'orage
And it's whiskey in the shade
Et que l'ombre menaçante du whisky revient
It's best to wrap your savior
Il est mieux de déballer ton sauveur
Up in cellophane
Hors du cellophane
He flows like the big muddy
Il dégouline comme un grand marécage
But that's ok
Mais ça va
Pour him over ice cream
Renverse le sur un glace
For a nice parfait
Pour un délicieux parfait

Well it's got to be a chocolate Jesus
En fait avoir Jésus en chocolat
Good enough for me
Est assez bon pour moi
Got to be a chocolate Jesus
Avoir jésus en chocolat
Good enough for me
Est assez bon pour moi

Well it's got to be a chocolate Jesus
En fait avoir Jésus en chocolat
Make me feel good inside
M'apaise dedans
Got to be a chocolate Jesus
Avoir Jésus en chocolat
Keep me satisfied
Me satisfait

Laure K. a dit…

@Laurence
:-)
Ouii, come on ! en attendant je vais te piquer l'extrait que j'ai vu hier soir.

Laure K. a dit…

@MakesmewonderHum

C'est pas toujours facile de partager son foyer, non !? les crépitements longtemps pendant que j'écoutais autre chose, une chouette présence presque pas virtuelle.

Laure K. a dit…

@Bizak
mais il fait combien chez vous au mois de décembre ? (demande naïve)

alex-6 a dit…

ça me rappelle que quand j'étais minots il y avait un oncle agé qui s'installait dans la cuisine prés du feu et qui passait ses aprés midi à tailler des noyaux de pêche pour en faire de jolis paniers en fumant des petits cigares italiens qui sentaient trés mauvais; j'adorais le regarder faire avec son couteau avec pour seul bruit le crépitement du bois....

zoé lucider a dit…

Un peu en retard, assise devant le feu pour te visiter. Plaisir de partager les bonnes choses d'Anne. J'ai revu avec plaisir le film.