19/01/2013

Du bout du monde



 
DU BOUT DU MONDE

Je ne savais plus où se cachait ma pensée, ma parole active, ma vue sur le monde, sur l’autre, sur moi-même. Perdue, la voix intérieure.
La vie est entrée en moi par effraction, sans ménagement, m’a donné le goût du vide de l’a quoi bon puis s’en est allée se nicher au tréfonds du creux de mon ventre. L'écriture m'est revenue, la parole est nouvelle.
Je suis dans l’instant, les choses répondent vite. J'ai longtemps hésité à pénétrer cette blogosphère, à m'y inscrire, je n'y voyais pas l'intérêt, si ce n'est une vague déferlante psycho-analytique de son quotidien. Je blogue donc je suis, j'imagine.

Comment font ceux qui n’écrivent pas ? comment peuvent- ils tout contenir ?
De quelle veine sont-ils faits? de quelle veine nourricière je viens ? ce qui me tient au monde, ce sont les mots des autres et cette fois, si c’étaient les miens ? 

Les oeuvres nous sauvent, l'enfant nous sauve, l'écriture parfois. Mais je n'ai pas la force physique de l'écrivain. Car l'écriture prend tout. Et je ne puis faire l'économie de ma vie pour l'écriture. 
J'écrirais donc dans cet espace tranquille.
Ce qui m'émeut, et ce qui me vient.


( mai 2008)

6 commentaires:

Guillaume Lajeunesse a dit…

Ça, c'est de la prose qui coule naturellement, justement!

lilasvb a dit…

l ecriture a disparu pour le moment, pas de textes sur mon voyage, je suis dans le present a ecrire du sanskrit, j aime le votre de texte

Le plumitif a dit…

Ah justement, quand j'ai démarré mon blog, j'ai fouillé tes archives pour voir comment tu avais débuté et ce texte m'avait beaucoup touché!

alex-6 a dit…

cinq ans que tu anime cet espace tranquille On espère bien que tu vas nous en remettre encore cinq

Laure K. a dit…

@Guillaume
:-)

@Lilasvb
ok-
merci

@Le plumitif
ça m'avait l'air bien sincère en tout cas pour ouvrir la puerta.

@Alex
Houla, ne me projette pas si tard ! merci quand même !
Je n'arrive toujours pas à publier chez toi Alex. Mes commentaires partent dans l'infini sidérant... faudrait qu'on règle ça en privé, via mon mail.

alex-6 a dit…

t'inquiètes pas l'important c'est que j'arrive jusqu'à ton blog
l'abscence de commentaire sur le mien je m'y suis fait à la longue parfois je me dis que c'est dommage que je n'arrive pas à aller sur les blogs étrangers qui viennent de plus en plus nombreux me rendre visite, ne serait ce que pour les remercier mais bon, l'important c'est que tout le monde ne soit pas deçus par ce que je leurs présente comme film de la semaine à chercher( par exemple depuis quelques temps il y a un américain qui revient tous les jours lire un commentaire différent
en remontant très loin en arrière; je serais curieux de savoir à quoi mes commentaires qui ne sont pas dans un français terrible peut bien lui être utile???)C'est ça aussi le plaisir du blog