05/02/2013

Coup de coeur AGNES VARDA

Je joue le rôle d’une petite vieille, rondouillarde et bavarde qui raconte sa vie… et pourtant ce sont les autres qui m’intéressent vraiment et que j’aime filmer.
Les autres qui m’intriguent, me motivent, m’interpellent, me déconcertent, me passionnent.
 

Cette fois-ci, pour parler de moi j’ai pensé : si on ouvrait les gens, on trouverait des paysages. Moi si on m’ouvrait, on trouverait des plages.  

Photo: Agnès Varda
 Mets le là, juste après la marque là, juste après. Oui, et, face à la mer…
non… face à la mer comme ça. Tournez, faites le grand tour.
Alors parallèle à la mer, là… viens un peu sur moi, Céline…
Tourne-le vers ici, tiens soulève le machin.
C’est ça l’idée…voilà, ça tient là hein ?…
Avec le vent du nord qui est comme ça, il devrait pas tomber. 


Je crois que je fais un peu exprès avec mon foulard. Mais c’est rigolo,
non ? Parce que j’espère tellement qu’à un moment ça va faire ça,
et tout ce que tu auras filmé ce sera ça. Tu vois c’est ça mon idée,
mon idée du portrait, voilà mon idée du portrait : que je sois dans
des miroirs foutus et derrière des foulards
.

Textes du début du film Les Plages d'Agnès.
 (Agnès Varda).

 Retrospective de tous les films d'Agnès Varda, du du 4 au 17 février gratuitement, sur internet.

Allélulia !