18/02/2013

Des senteurs


"Il y a un dénominateur commun à tout ce que j'aime déguster, l'élégance. L'élégance de l'âme pas celle de l'apparence, à quoi sert un bel habit s'il abrite une vilaine âme...la finesse qu'elle exprime, la franchise aussi, la netteté, pas d'arômes déviant ou de déséquilibre dans les saveurs (sucré, salé, acide, amer), de surcroit, elle n'empêche en rien l'expression du caractère, elle peux se cacher au sein d'une rudesse, d'une rugosité ou encore d'une déficience de tempérament, peu importe pourvu qu'elle soit là bien présente. Au delà de cette élégance, j'aime les vins assez androgynes, ils fournissent plus de facettes, de complexité, de matière à découvrir, sentir, toucher... l'attaque et la finale sont également importantes quand je déguste, la première impression, spontanée, directe, authentique et puis l'au-revoir, regarder la voiture partir avec les gens aimés à l'intérieur, les ressentir vibrer en vous jusqu'au bout de la rue, jusqu'au bout de l'absence; le fil d'Ariane qui vous attache à vos sensations, à vos âmes soeurs...la longueur en bouche se mesure en secondes ou même en minutes parfois... "

H. A.

4 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Ouh, j'adore, ça ! Parfaitement dans la justesse, cette notion d'élégance - et je constate avec plaisir qu'elle se tient, comme par hasard, dans un équilibre bien pondéré.
Miam.

Astrid SHRIQUI GARAIN a dit…

"Ce parfum est à votre peau
ce que les virgules sont à mes mots..." Merci Laure pour le début de cette mélodie !)

Laure K. a dit…

@Anne

L'auteur de ce texte a des mots qui me chavirent.

Laure K. a dit…

@Astrid

My pleasure !
:-)