27/03/2013

Des sons à l'oeil qui l'écrit

Catherine Minala



L'oeil du cyclope

La ligne des arbres
triangle nos routes

La courbe en regard
tréfonds de mémoire

Lumière en certain soir
sphère l'horizon

L'esprit de nos brumes
puits de nos sons

L'instant dérègle
parfois notre vision.

L'arbre courbe sa mémoire
pour porter l'instant de sa vision
sur la ligne blanche de la raison.
Il sonne dans la brume du soir
son parfum lourd à l'horizon.


Astrid SHRIQUI GARAIN - cc- unjourunpoeme.fr - (Atos)

Aucun commentaire: