25/06/2013

Poséidon


" Notre état d’âme toujours changeant conditionne, transforme même, les paysages et les gens que nous rencontrons."

La voie cruelle - Ella Maillart

2 commentaires:

Astrid SHRIQUI GARAIN a dit…

C'est une des propriétés de l'âme ( les hommes et les violons ont une âme), à savoir :
la cymétique.

https://www.youtube.com/watch?v=1zw0uWCNsyw

Une fréquence sonore est capable de mettre en mouvement des grains de sable, et ses variations sont capables non seulement de les déplacer mais également de transformer l'image qu'ils forment.

Ella a donc raison, une âme suivant son état, c'est à dire sa hauteur d'émission, est capable de transformer ce qui l'entoure, à condition bien sûr que ce qui l'entoure soit réceptif, ou que rien ne vienne perturber la transmission.
Si la fréquence est commune on appelle ça être au diapason.

Exemple :
http://www.dailymotion.com/video/xauh6d_1x7-l-instinct-de-la-musique_tech?start=35#.UclFa-B9xE8

Laure K. a dit…

@Astrid

Ho, merci beaucoup Astrid.

Tout à fait passionnant ! Je conseille d'aller à 4 minutes sur la première vidéo, un fois qu'on a compris le principe. Je suis "scotchée", comme on dit, même si je connaissais le phénomène des sons sur les formes. Physiques.
Ce truc thérapeutique me fait entendre pourquoi mon osthéo se met à chanter pour replacer un problème de cervical. C'st vrai, il me disait qu' il y avait 3 façons d'agir dessus, lui il chantait une note pour rentrer en résonnance avec une vertèbre... je trouvais l'idée "magique" mais sans trop y croire. Le fait est que ça fonctionnait. Bon, ça fait un peu brève de comptoir web mon histoire là, mais la vidéo m'y fait vraiment réfléchir.

Merci, belle âme amie.
:-)