04/09/2013

In my room


Là où l'album “Compass“ privilégiait le thème du voyage, “The Gift“ se concentre cette fois sur les plaisirs que l’on peut éprouver à rester au port, chez soi.
Susanne Abbuehl sublime ici la poésie de ces écrivains solitaires qu'étaient Emily Dickinson (1830-1886), Emily Brontë (1818-1848) et Sara Teasdale (1884-1933).
 “The Gift“ est une ode au voyage imaginaire comme sur “In My Room“ adaptée du poème de Wallace Stevens : “Dans ma chambre, le monde excède ma compréhension ; / Mais quand je me promène je vois qu’il se compose de trois ou quatre collines et un nuage“.
(Article Fip)

2 commentaires:

vincent a dit…

j'aime ce côté jazzy et musique de port avec cet accordeon nostalgique aussi... belle decouverte encore une fois. Merci

Laure K. a dit…

ça embarque, oui, tout en douceur, et c'ets l 'humeur de mon retour au port.
Plaisir de te le faire partager cher Vincent.
:-)