24/12/2013

Histoire d'eaux

"Ne rechigne pas à la dépense.

Quand tu ne lui arracherais que des loques, il te faut écrire comme si tu devais liquider la mer. 
Les mots sont tout ce qu'il te reste: lance toi à l'assaut de ce bleu. Tu dois courir encore derrière la mer. Il t'appartient d'en modifier la teinte, comme de recolorer de temps en temps le ciel, et de rhabiller ses fantômes avec des vêtements neufs. Pour se perpétuer, l'invisible a besoin de figures. L'infini est avide de formes. Il ne prend corps que sur ses bords où se conjoignent le large et le rivage, là où se noie de ton poème le beau regard exact et bleu: la mer est le grand encrier indestructible."

Une histoire de bleu- Jean-Michel Maulpoix



©Laure K. Expo Amerique Latine- Fondation Cartier

8 commentaires:

Anonyme a dit…

bonne écriture... bon rythme des images ...bonne douceur des temps... bonne journée de chaque jour en bonne compagnie et ta petite ... bon jour de naissance et chaque jour... laurence

Blue a dit…

C'est beau... ET c'est si intense !

Laure K. a dit…

Merci Laurence.
A toi aussi. Chaque jour est mémorable.

Laure K. a dit…

Blue,
Intensité maximum.
:-)

alex-6 a dit…

va peut être falloir que je trempe ma plume au fond de la mer pour que son goût salé assaisonne mon cerveau ? en attendant
Bon bout d'An à toutes et tous!

La Rouge a dit…

Il se passe quelque chose là. Voir au-delà. Continues... ton langage propre est là.

Laure K. a dit…

La Rouge,

Absolument.
Il se passe quelque chose de fort puissant. Une sorte d'ovni visuel hypnotique dont a jaillit quelques précieuses. A mes yeux.
Les sortir de l'eau c'est un miracle qui ne m'appartient plus, mais les donner à voir c'est là tout le travail.

Merci de tes encouragements.
:-)

Laure K. a dit…

Alex,

Je te souhaite une belle fin d'année et un très bon recommencement.
merci de tes attentions.