19/11/2009

Miroir post-mortem





Il m'avait développé cette photo noir et blanc, en amateur photographe éclairé, nous avions discuté une journée entière et il m' avait confié la lecture d' un manuscrit, à l' époque où j'étais à vif.

J' avais écrit mon Oedipe suite à la lecture de sa vie, puis j' avais refermé tous les orages, les ouvrages de Rainer Maria Rilke, et je pouvais de nouveau dormir en paix.

Il m' avait offert cette photo couleur.
Paix à son âme.

Aucun commentaire: