07/12/2010

Ödland

sur un rythme d'une autre langue, to "our land"...



Reçu ce jour dans la boitolettres, l' album Ottocento du groupe Odland, premier opus de Lorenzo Papace, l'un des compères du blog P&P, Le Petit echo malade.

J'avons ouvert ça précieusement, j'avons rien allumé d'autres que le sapin de la noïelle, puis j'avons pris aussi la caméra et laissez l'imagination de Louise partir à Quincampoix...

5 commentaires:

laurence a dit…

mais c'est ravisant!

manouche a dit…

Quel amour ce poète qui rentre par la fenêtre mais ne sait pas trouver la porte pour sortir!

Laure K. a dit…

@Laurence
n'est-ce pas ? :)

Laure K. a dit…

@Manouche
vous avez le souci du détail rocambolesque, Manouche !

helenablue a dit…

Bien hâte de lire l'imagination de Louise en voyage avec ce petite bijou!

Bises à toutes les deux...