02/12/2012

Lorka ?

8 commentaires:

Guillaume Lajeunesse a dit…

Archimignon!

zoé lucider a dit…

douceur et mignonnerie

helenablue a dit…

:-), Oui, c'est aussi toi...

laurence a dit…

Jolie représentation douce et solide

alex-6 a dit…

c'est vrai que le poete a écrit "le maléfice du papillon mais je trouve qu'ici le cafard noir rend l'amour impossible vu le nnombre de papillons!

bizak a dit…

Quelle est la question Lorka?

MakesmewonderHum a dit…

J'y vois avant tout, la nécessaire métamorphose qui libère les papillons. Dommage, :-), qu'Il nous faille, à nous, toute une vie pour y arriver! Était-ce la réponse que tu cherchais?

Laure K. a dit…

@Guillaume
:-)

@Zoé
ça doit être ça... :-)

@Helenablue
ah, aussi et quoi d'autre ?

@Laurence
j'aime bien ta définition.

@Alex
Bon, c'est une interprétation alex, moi ça me repose un peu cette image.

@Bizak
Arrivez-vous à lire dans le mar de café, Bizak ? si non, alors la question est identitaire. :-)

@MakesmewonderHum

;-) Pour le mieux renseigner, que de sagesse dans cette interprétation Mmwh. Je vous rejoins à 100%.
S'agit de ne plus perdre trop de temps à se retrouver. Parce que j'ai autre chose à faire que de devoir embarquer les chaînes lourdes du passé. Vraiment.J'ai autre chose à transmettre et à vivre. Et je suis obligée d'aller voir en-dedans. Il y a des moyens pour le changement, faut-il encore y croire assez pour s'en donner la peine. Tout est affaire de coyances, de convictions et d'envie réelle.
J'ai pensé qu'il me faudrait une vie entière sans béquilles, alors j'avais déjà sorti les gants de boxe en reproduisant à l'infini les coups de pieds et de poings rendus sourds par l'épaisseur des tissus.

Je n'ai plus le temps, ni l'envie de me cogner le désert de la servitude, d'être agit plutôt que d'agir. Je n'ai plus le temps de faire semblant de tout maîtriser ou de continuer à accepter de ne rien maîtriser. Je veux être maître de mon navire, cela implique espoir de changement dans un corps mélancolisé. Par essence je suis une personne gai,sportive, vivante, pas mélancolique, ni fumeuse, ni ruminante. That's it.
Cette conviction est suffisante et cette image du coup, réconfortante pour le passage vers...