01/10/2009

Ma Liberté

Ah que n' ai-je blogué depuis tant d' années, de secondes et de siècles ... car oui j'ai changé de tempo pour gagner ma pitence ...
et au sortir d'un projet passionnant, en tête à tête avec Romy S. et S.Reggiani ... quelle confusion de se retrouver dans des lendemains autres, lasse devant la connerie humaine "télé-réalité" ( réalité de quoi bon dieu ?) mise en format 4/3, voire 16/9 ème, voire H.autement D.éfinie ???

Tout ce que la télé a pû inventer de pire, je le vomis mais l'exécute - Mais je ne donne pas chère des restes - Et je pense bien qu 'on ne m' y reprendra plus.
Faire de la résistance c'est peut être aussi ne pas accepter, même en temps de crise, de servir l' ennemi de l' intelligence, non ?

Combien de concessions par jour, faites-vous, vous ? -

Au delà de ça, j' ai trouvé cette petite vidéo qui me rappelle combien le cinéma est avant tout une aventure humaine.



Pourquoi un film ne prend pas ? pourquoi un film reste inachevé ?


C'est l' histoire de L' Enfer, de Georges Clouzot, tourné en 1964 ... dont un documentaire va retracer l' histoire. L' histoire d' un film qui ne voit pas le jour, dont les images n' ont pas été projetées - Pas encore .
Le documentaire sort en novembre, je vous invite à aller le voir.

Je n' ai pas travailler sur ce film là mais sur des bonus, j' ai donc essayer de manipulé avec soins des images non montées, de rendre corps à une histoire inachevée.

L' histoire d' un homme, un jaloux maladif, c'est aussi l' histoire d' Henri-Georges, un homme insomniaque, un cinéaste quasi totalitaire, c'est l' histoire d'une rencontre entre Romy Schneider et Serge Reggiani et Clouzot ... sans doute une histoire d' amour qui n' a pas pris -

L' obsession d'un artiste battu par sa création.

Rien à voir avec ce que les producteurs enfarinés essayent de refourguer en masse.
De la saleté de poudre aux yeux. Rien à voir, circulez et éteignez vos télés, on sera un peu plus nombreux dans les rues .

Oui, la résistance ça s' organise et ça commence par ce qu' on fabrique de notre quotidien. Je l' écris pour moi, hein ... pour ne pas oublier.

2 commentaires:

laurence a dit…

très émouvant...alors tu as un moment?

Laure K. ( del sol ) a dit…

NoOOooo !