22/06/2011

Corset social ?


Synopsis :
Les femmes sont-elles désormais libérées des stéréotypes dans lesquelles les enfermaient les représentations masculines du beau et du bien ? Ou sont-elles soumises à de nouvelles aliénations, corsetées par un réseau d’images (images de femmes) qui leur impose une norme toute aussi contraignante que naguère ? La réponse ne fait guère de doute.
Le film ne s’en tient pas à ce constat. Les regards croisés de créateurs de mode, de publicitaires, de rédactrices de magazines tout autant que de philosophes, de psychanalystes ou d’écrivains viennent décrypter ces images que nos sociétés promeuvent aujourd’hui comme archétypes de la séduction féminine. Selon quels fantasmes voire quelles nostalgies ? Mais aussi pour quels intérêts, économiques ou sociétaux ?
L’enjeu n’est pas mince : il va de la liberté d’être soi. Pour les femmes, évidemment, mais aussi pour les hommes, dont les désirs, bien souvent à leur insu, sont ainsi sommés d’être conformes aux représentations dûment validées par la société.




 Pas eu le temps de checker la source, mais le film est sortie en janvier 2011, en écho direct avec le film d' Agnès Varda, mais vu par un homme et 35 ans plus tard. De quoi alimenter le sujet...
Qu' en pensez-vous ?

11 commentaires:

anacoluthe a dit…

Pitch intéressant, ça donne envie de voir le film !

L'analyse me semble pertinente, et vertigineuse !, sur le fait que la représentation de la réalité est devenue - dans nos sociétés d'image - la réalité elle-même...

ça vaut pour les femmes, leur corps, leurs manières d'être, mais pas seulement : Facebook - réseau "social" comme le corset "social" dont il parle - me semble jouer le même rôle : la réalité devient ce qu'on en montre...

helenablue a dit…

Pile dans le genre de questions que je me pose... Pas le temps de regarder encore les vidéos que tu proposes, suis en plein dans les soldes, t'imagine! Mais vais y regarder de plus près dès que j'ai plus de temps!

Le plumitif a dit…

intriguant en effet - le «deuxième volet», s’il voit le jour, m’intéresserait pas mal aussi je crois, voire le troisième. je doute de pouvoir trouver ça dans mon coin remarquez, mais si jamais…

le bourdon masqué a dit…

Fondamentalement un homme c'est une femme, XX XY mis à part.

Laure K. a dit…

@Anacoluthe
Ce n'est pas tant une envie de m'apesantir sur le sujet mais puisque les vidéos tombent plus ou moins par hasard dans mon escarcelle, je pense que ça mérite de creuser.

Facebook... intéressante ta version.

Laure K. a dit…

@Hélénablue
... oui, ça me cause aussi mais pour d'autres formules magiques.
:-)

ahh, Les Soldes ! :-)

Laure K. a dit…

@Le plumitif

Dans ton coin, il y a l'expo de JPG voir actuellement, ça doit valoir le détour.

Laure K. a dit…

@El Bordon
Alors une femme c'est un homme, fondamentalement aussi, non ?

le bourdon masqué a dit…

évolution embryonaire oblige

laurence a dit…

le tricotage du masculin et du féminin dans chaque personne donne du champ à l'imprèvu

le bourdon masqué a dit…

un champ d' "AÏE..."