29/05/2012

Pétition Démission Charest

©Laurence Guez

5 commentaires:

le bourdon masqué a dit…

non au voile intégral...

le bourdon masqué a dit…

toujours "drôle" ce goût des luttes éxotiques alors qu'ici tout va bien,faut s'engager un peu plus. Mais sur facebouque,là où sont les vrais amis, ceux qui compte... et qui ont le bras long.

Laure K. a dit…

@Le bourdon
Je ne trouve pas ça "drôle" de se positionner hors de nos frontières...
S'engager en énergie dans une lutte, ça ne regarde qu'un tout à chacun.

Et c'est quoi ces sous-entendus avec FB ?

le bourdon masqué a dit…

c'est vrai que cela te regarde comme tu le souligne mais tu gagnerais en auditoire sur un "réseau" structuré de façon plus efficace. Maintenant je continue à trouver ça "triste" de vouloir dépossèder un mouvement qui ne concerne que les étudiants de ces universités, la facheuse tendance française et je ne m'en exclue pas de vouloir expliquer organiser la contestation légitime des peuples en générale commence à me faire ..... grave. Tu sais aussi bien que moi qu'une pétition à autant d'éfficacité que pisser dans un violon. Bon maintenant je vais me taire pour un bon bout de temps comme quelques uns et unes le font aujourd'hui pour la Tunisie et son peuple, c'est "drôle" non. Pour la Syrie BHL se suffira pour verser un peu plus de sang.
à un de ces quatre, même pas sûr.

Laure K. a dit…

@Le bourdon
Qu'est-ce qu'un réseau structuré le bourdon ?

Je comprends tes réactions, mais je préfère que tu les dises bien haut plutôt qu'en les marmonnant, ça moi, ça m'agace sévère.

Pétition nulle, soit, d'autant que je ne sais si Avaaz a réellement un poids dansles affaires de partout dans le monde, parait que oui, parait que non...

"déposséder un mouvement"... parce qu'on le fait sien ? parce qu'il est moins capitale qu'en Tunisie, moins meurtrier qu'en Syrie, moins révolutionnaire qu'en Islande ?

Les médias français n'en parle pas tant que ça, de cette pseudo-démocratie, parce que franchement le Québec c'est pas notre continent européen,... Moi ça me touche par le biais des blogs et l'amitié d'avec certains. c'est comme ça, histoire individuelle est parfois collective, ce n'est pas à toi que je vais l'apprendre... Je suis en train de lier les choses Le bourdon, il n'y a pas de dépossession à rejoindre un mouvement durable, je ne franchis pas de ligne virtuelle, je continue, je m'imprègne, je me documente et tiens, pourquoi pas, j'agis.
Ce n'est pas mon tour, là maintenant de me taire.