10/06/2009

Rêve Solidaire d' Amour...

Chacun ses rêves, chacun son revenu, ne reste que l' imaginaire pour la forme,

Mon RSA, mon amour, mes emmerdes ...



Je suis pile à l' heure de la nouvelle lune qui permet l' ouverture du passage ... vers des mondes merveilleux, englouglou... gloutis, et ma fille me réclame l' ouverture du passage réveil vers écran télé ! et ce parce que MinimoysLand a envahit son espace imaginaire à 200%
bon, ...
No TV in the morning, ou rarement, Tiens tu vas plutôt colorier du minimoys en écoutant la B.O. ... bon compromis! ça laisse de la place à l'imagination au moins ...

Moi aussi je suis tombée dans le panneau de "Minimoys Paradise", car oui, je sais rester une enfant ... d'ailleurs la question est plutôt comment ai-je bien pû devenir adulte ?

Les Minimoys m' ont attaqué en décembre dernier par le talon d' Achille, celui de " Tu travailleras car sinon point de nourriture tu mangeras !", donc j' ai commis de plein gré et avec un certain enthousiasme non dissimulé une petite vidéo making-of de Noël, et en fait, oui je ne suis pas peu fière de faire parti du casting des millions de chômeurs intermittents que Besson fait bosser !

Au diable le marketing quand on vient de se coltiner les bureaux de la Caf une demi-journée pour se voir attribuer une estimation de 280 euros par mois grâce au RSA, en guise de pourboire et pourmanger . Est-il bon de rappeler le chiffre de 400 euros fixé comme étant la somme de revenu minimum de survie ?
Sympathique cet écrêtage moyen, vive les révolutions sociales et les acquis des Cinquante glorieuses !
"- Il s' agit d'une estimation, madame, ça peut varier !"
- AH oui ? en mal ou en pire ?"

Est-il maintenant préferable d'être un minimoys de 2 millimètres ou une dossier d'assistance sociale de 2 millimètre ?

... ?

Moi je me contenterai bien de nature et de poésie dans un monde de tribal Dance au 4éme sous-sol de la terre, ça m' éviterait de pondre des billets aussi tarabiscotés ...

3 commentaires:

laurence a dit…

Mais c'est assez étonnant je n'avais jamais vu... vous votre métier il garde une certaine unité moi ça n'a complètement rien à voir aucun langage commun l'impression d'être tiraillée dans tous es sens...cela ne vous donne pas très confiance...

Laure K. ( del sol ) a dit…

@laurence
"tiraillée", j' avoue ne pas saisir précisèment votre fonction mais ça m' intrigue beaucoup parce que tantôt je perçois des points communs, rapport à l' image, la représentation, le corps dans l'espace, le corps dans l' expression et tantôt je ne vois pas bien ... éclairerais-vous ma lanterne.

Il me semble quand même qu 'il y a travail sur le langage ou tout du moins l' expression mais effectivement, cela touche à presque tous les domaines, d'où ce tiraillement peut être ... mais la confiance, ça ! c'est un lieu commun à nous tous, surtout lorsque l' on s' expose au regard des autres.

michelle brun a dit…

juste pour vous dire que je lis et que j aime votre façon de dire les choses
enfin bref au passage je vous emprunte la ravissante petite minimoyesse...
michelle