01/06/2011

D'un Blog à l'autre

©photo Laurence G. (recadrée)

J' ai ouvert mon blog en mai 2008. Un journal de bord sur le web.
Au départ, le blog parait être un outil de communication très narcissique. De jeter en pâture son mal être, ses névroses, sa solitude.
Les notes et mots publiés finissent par créer du sens, et raccorder sa pensée comme une bouée de sauvetage.
Il y a une démarche quasi d'auto-analyse et une exploration identitaire.
Puis on commence à s'aventurer hors de son champ de publications quotidiennes.
Papillonnant de-ci, de-là, laissant parfois des commentaires chez d'autres qui s'aventurent à leur tour en commentant chez moi. On se crée une sorte de cercle d' habituels, on cherche l'écho à soi aussi.
Puis viennent les rencontres dans le réel, où on franchit l' écran. Ce n'est pas plus compliqué que cela, un désir d' échanger au delà de...

Cette rencontre je l' ai eu avec Hélénablue, entre autre, une personnalité forte, qui tient son blog comme d'autres entretenaient des salons littéraires, où on sent le verbe haut, la sincérité et véracité des échanges, une profondeur peu commune. La découverte de son univers de blogueuse puis de son univers tout court m' a beaucoup inspiré, tout comme elle a pû être inspiré ailleurs. A travers ces échanges inédits est né son envie d'écrire vraiment,  et à mon tour, mon envie de filmer vraiment. En cela, il n' y a rien de virtuel.

Entretien "in réel" dès demain.
Ce n'est pas le premier ni le dernier, mais ce sera le premier en tant qu' auteur.

16 commentaires:

bizak a dit…

@Lorca
J'admire ta fougue et ton sens de l'amitié qui t'honnorent et qui montre que quand il y'a de l'amour, en toute chose rien n'est impossible!

Laure K. a dit…

@Bizak
Le point de vue dans une histoire change absolument la teneur de la démarche, je suis en train de le réaliser.
De l'importance de se positionner "justement" pour donner la force à l'impulsion.

laurence a dit…

parfois souvent toujours mon réel n'est pas à la hauteur de ce que j'ai dans ma tête...alors tout se délite avec un gout d'impuissance...

Esprit de Femmes a dit…

On piaffe !

Mokhtar EL Amraoui a dit…

@ Helenablue et Laure k

J'attends avec impatience votre entretien.

helenablue a dit…

Voilà! La journée est terminée et nos mots sont dans la boîte! Etonnante expérience que de se dévoiler ainsi devant une caméra, pas facile, instructif d'apprendre à dépasser la propre peur du reflet de son image parlante!
Formateur en tout cas, obligeant à rassembler ses idées et les rendre compréhensibles, disibles et si possible intelligentes!!
:-)
En tout cas te voilà impliquée maintenant ma belle! Il n'y a plus qu'à...


Blue

MakesmewonderHum a dit…

On sifflote, on sifflote et on tambourine des doigts!

bizak a dit…

Ce que je retiens dans toute ma vie, c'est que souvent c'est la femme qui est le veritable porte flambeau et catalyseur dans toute entreprise: qu'elle soit révolutionnaire, sociale, humaine et en plus elle enfante, elle donne la vie. Jamais l'homme ne pourra rendre la pareille à la femme! Femmes du monde entier, je vous aime!

bizak a dit…

Oh! vous! jeunes dames, peut-on savoir ce que vous regardez à travers cette petite lucarne de l'abri à oiseaux? Ne dites surtout pas que vous êtes en possession de votre caméra pour espionner les oiseaux?

manouche a dit…

Bonjour mesdames Beauregard!

Laure K. a dit…

@laurence
A tout problème il y a une solution, n'est ce pas ? un remède. Oser est aussi apprendre et accepter de se tromper mais j' enfonce une porte ouverte, je ne sais comment dire autrement que de passer à l'action.
Plus je me dis que je ne peux pas plus je ne peux pas. Inverser sa pensée, cette fameuse méthode. Bien sûr que je peux et que j'ai le droit.

Laure K. a dit…

@Esprit de femmes
alors il va falloir être très patiente !
:-)

Laure K. a dit…

@Mokhtar & MakesmewonderHum

Il s'agit d'un premier test, en l'occurence. Tant au niveau du dispositif de filmage qu'au niveau de l'entretien. peut être celui-ci ne donnera rien si ce n'est la possibilité de le refaire avec des moyens techniques complets et de véritables questions. N'attendez donc rien pour le moment. Je ne sais pas ce que je vais faire de cette matière.

Laure K. a dit…

@Helenablue
l'idée étant d'atteindre la pertinence plutôt que la perfection, mmh !
Il faut que j'écoute tout ça.
:)

Laure K. a dit…

@Bizak
Comme j'éspère que ta parole soit entendue et comprise. Non seulement la femme porte la vie et enfante mais une fois donnée, elle supporte tout un tas d'autres poids dont les hommes ne sont pas exclus, du reste. Ou alors il s'en exclut eux-mêmes. Je trouve que la femme de façon générale est un Atlas aux bras de velours et non aux pectoraux saillants.

Que regardions-nous ? je ne sais pas, mais au devant de ce qui nous porte...

Laure K. a dit…

@Manouche
;-)