26/06/2013

Marc Vella - Porteur d'éveil



Entendons-nous, vraiment ? "La musique guérissante" de Marc Vella telle qui la raconte. Quel baume...

11 commentaires:

Astrid SHRIQUI GARAIN a dit…

" Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l’onde,
Tu sillonnes gaiement l’immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
Va te purifier dans l’air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l’existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d’une aile vigoureuse
S’élancer vers les champs lumineux et sereins ;

Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes !" Charles Baudelaire.

MakesmewonderHum a dit…

La musique a toujours de tous temps soigné et apaisé les maux de ceux qui la créaient. Et à son tour avec ses ondes pèlerines cette grande voyageuse vint à notre rencontre porter à l' ouïe ses notes de baume.

Alex-6 a dit…

très beau film ,trés instructif sur un artiste qui a su rester un être H umain pour qui la joie et la musique est la meilleure arme contre cette arme de destruction massive qui est en chacun(e) de nous...elle diffuse la joie.

Le plumitif a dit…

"Arriver à accueillir ce qui est. Arriver à tellement ouvrir son cœur que même ce qui peut parfois nous déranger, nous bousculer... arriver à ouvrir ce cœur jusqu’à l’insupportable, l’insurmontable, l’impensable, l’horrible parfois qui nous heurte, et arriver à être dans l’amour jusque là..."

puissant message qui, à mon oreille du moins, est aussi très près de notre Blue, non?

Laure K. a dit…

@ le plumitif

Oui.
Prie pour qu'elle l'entende...

helenablue a dit…

J'entends et je me sens vraiment proche du message de Marc Vella, très proche, toute proche. J'essaie comme lui, de m'ouvrir à mon humanité ( dans son entièreté )

Merci Laure.

ET merci à toi Plumi, ta pensée me touche, je suis émue de recevoir que ce que je tente de faire dans ma vie puisse être reçu cinq sur cinq !

la chute peut-être un envol, oui. Tomber sept fois se relever huit et chaque fois devenir plus aimant, plus confiant et plus amoureux de la vie.... permettre à l'autre et s'autoriser, aimer, je ne connais rien de meilleur qu'aimer et l'être, rien de meilleur et rien de plus nourrissant et grandissant que l'amour entre êtres et l'amour qu'on se doit.

L'éloge de la fausse note... Je pense tout ce que Marc Vella dit là...

anne des ocreries a dit…

Touchée ! Un être magnifique, merci pour le partage !

Laure K. a dit…

@Astrid

Merci pour ce poème, Astrid. Baudelaire, il faudrait de temps en temps que je le rattache à mon chevet, tellement c'est...

Laure K. a dit…

@MakemewonderHum

Vosu voilà rendu poète au pays, cher oncle d'amérique. Je vous soutiens dans cet élan de grâce.
:-)

Amitiés

Laure K. a dit…

@Alex

Soyons des passeurs de douceurs, aussi. Il y en a besoin.

Laure K. a dit…

@Anne des ocreries

A partager, partager, partager, sans quoi nous sommes fichus.
hein !

:-)